Conseils de lecture

Le lieu perdu
Neuf 18,00
Occasion 3,80
par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Le lieu perdu

Traduit de l’espagnol par Dominique Lopreux Il fait très chaud à Villa del Carmen, petit village perdu en Argentine en 1977. Ferroni vient de Buenos-Aires envoyé par la police à la recherche d'un certain José, dissident politique. Pour collecter des indices, retrouver la trace de cet homme, il doit lire la correspondance que Matilde, jeune fille aimée de José a envoyé à Marita. Mais cette dernière garde jalousement ces lettres ; il est hors de questions que cet étranger lise les secrets de son amie. Matilde qui depuis quelques mois découvre la capitale et file le grand amour avec José. De son côté, attendant son heure, Ferroni arpente les rues de Villa del Carmen où l'ombre d'une glycine sur un mur, une porte cochère le replongent dans ses souvenirs, dans son enfance, enfance douloureuse. Très belle écriture de Norma Huidobro, d'une grande sensibilité pour une grande tragédie.


APRES LA MOUSSON, roman

roman

Sabine Wespieser Éditeur

Neuf 26,35
Occasion 7,90
par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Après la mousson

Traduit de l’anglais (Inde) par Dominique Goy-Banquet Nous sommes à New Delhi dans les années 1980, et vivons au sein d’une famille indienne : Chhobi, fille aînée sérieuse ne pense qu’à son avenir professionnel et rêve d’aller étudier au Etats-Unis, Sonali sa cadette, jolie et au tempérament fougueux, leur mère, qui a perdu son mari fait tout son possible afin que chacun trouve son équilibre et soit heureux, Dadu le grand père qui se réfugie dans son passé et Dida la grand-mère qui cuisine merveilleusement et essaie d’accorder tout ce petit monde. Surgit alors Sonny fils d’une famille aisée, qui séduit Sonali pour l’abandonner aussitôt. Sonali décide alors de se venger et révèle alors son caractère obstiné. Voici donc tous les ingrédients de ce roman d’aventures vivant, gai et coloré qui nous conte un pan de l’histoire de l’Inde et de son évolution à travers trois générations abritées sous un même toit.


Les saisons de la solitude
Neuf 23,20
Occasion 14,95
par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Les saisons de la solitude

Roman à deux voix, « Les saisons de la solitude » donne la parole à Annie et à son oncle Will. Will est dans le coma à le suite d’une agression et Annie vient à son chevet pour le ramener à la vie. Lui parler, encore et encore. Elle lui conte, au creux de l’oreille, ses deux dernières années tumultueuses et mouvementées. A la recherche de sa sœur, elle s’est éloignée de la nature du grand nord canadien et s’est confrontée au monde urbain de Toronto à Montréal en passant par New York. Will, ancien pilote, déroule le fil de son passé. Drames, conflits, douleurs et secrets, magie et dangers de la nature immense sont partagés par ces deux membres, très proches et complices, d’une même famille. C’est un magnifique duo très maîtrisé.


CHEMIN DE SABLE

Pascal Garnier

Bayard Jeunesse

par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Le chemin de sable

Vincent 17 ans habite près de Dunkerque, son père est en prison, sa mère alcoolique, il a trois petits frères et soeur. Il en a marre de cette vie et décide de tout plaquer. Un évènement le dirige chez son oncle qui habite un blockhaus face à la mer et sculpte à partir d'objets de toute sorte trouvés sur la plage. Vincent apprendra un certain temps avec lui puis, rencontrera Véronique. C'est le coup de foudre. Elle est de Saint-Jean de Luz. Vincent lui promet de la retrouver là-bas. C'est ici que commence son voyage initiatique car pour aller à Saint-Jean de Luz, le plus simple est de suivre la côte. Un an de marche, d'espoir en désespoir, Vincent fait son chemin, c'est l'école de la vie. Quelle bonne idée de rééditer ce roman paru il y a une dizaine d'années et épuisé.


Embrasez-moi

Le Dilettante

17,00
par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Embrasez-moi

Eric Holder signe un recueil de nouvelles à lire et à relire dans l'ordre ou le désordre, sept nouvelles où il est question d'amour. D'amour, de sexe, et d'érotisme et il réussit la prouesse d'écrire avec une grande délicatesse et beaucoup de légèreté. En plus il est drôle, les situations sont cocasses, pétillantes, pleines de joie et de tendresse. Des nouvelles charnelles et poétiques, Eric Holder joue bien avec les mots, que de style! A vous de découvrir "Marie sans chemise", "Aurore à Paris", Farid, Francis, Laetitia, Blandine et Pauline et laissez-vous embraser.