Conseils de lecture

roman

Gallimard

Neuf 18,50
Occasion 3,80
par (Librairie Banse)
14 décembre 2012

Un très bon Philippe Djian

Oh, regroupe une multitude de situations étonnantes. Michèle, la narratrice se fait violer et ne porte pas plainte… Mieux, elle va fréquenter son agresseur …. Elle a également comme amant, le mari de sa meilleure amie et associée…Vincent, son fils, ne s’entend pas avec sa mère à laquelle il reproche d’avoir quitté son père… Les relations sont très tendues.
Trente jours seulement vont s’écouler pendant lesquels nous allons aller de rebondissements en rebondissements….
Un très bon Philippe Djian……


La vérité sur l'Affaire Harry Quebert
22,00
par (Librairie Banse)
14 décembre 2012

Coup de coeur rentrée littéraire

En 2008, durant la campagne présidentielle qui verra Barack Obama élu, on retrouve le corps de Nolla Kellergan, une jeune fille de 15 ans, disparue en 1975….
Harry Quebert sera très vite accusé de ce meurtre.
Marcus Goldman, un jeune écrivain new-yorkais va mener l’enquête, persuadé de l’innocence de son ami et ancien professeur.
En près de 700 pages, nous sommes plongés dans une réflexion sur la société américaine, avec un rythme tel que ce roman à suspense est impossible à lâcher…..
Evidemment, le coup de cœur de la rentrée littéraire…….


Une odeur de gingembre
Neuf 9,40
Occasion 1,00
par (Librairie Banse)
14 décembre 2012

Un vrai bijou !

Mary Mackenzie, jeune écossaise, part en Chine au début de 20ème siècle, pour rejoindre un futur époux, qu’elle ne connaît pas.
A travers son journal intime et les lettres adressées à sa mère, nous allons suivre Mary pendant plus de 40 ans…
Sa vie incroyablement difficile, rien ne lui sera épargné, nous fait découvrir une femme courageuse, Mary est étonnamment moderne dans une société chinoise, puis japonaise où les femmes n’existent pas réellement….
Porté par une écriture intelligente et très sensible, ce roman initiatique est un vrai bijou…..


LE BEAU MONDE
21,00
par (Librairie Banse)
14 décembre 2012

Un premier roman réussi.

La vie de Frances Thorpe est insipide…. Jusqu’au jour où, témoin d’un accident de la route, elle recueille les derniers mots de la victime…. Cette dernière étant la femme du plus grand écrivain britannique, Frances sent alors, que sa vie peut basculer de l’ombre à la lumière.
Ce roman subtil met en évidence l’ambition de son héroïne et les manipulations psychologiques lui permettant de pénétrer cette société élitiste.
Ce premier roman est extrêmement fin, navigant entre la personnalité énigmatique de son héroïne et la critique d’une certaine société…..


Le livre de Dave / une révélation du passé récent et de l'avenir lointain, une révélation du passé récent et de l'avenir lointain

une révélation du passé récent et de l'avenir lointain

Points

Neuf 8,90
Occasion 5,87
par (Fontaine Passy)
13 décembre 2012

Que se passerait-il si votre journal intime dans lequel vous inscrivez toutes vos peines, vos désillusions, vos espoirs et vos coups gueule serve de nouvelle Bible à un monde post-apocalyptique, né des cendres d'un désastre climatique ? Comment réagiriez-vous en voyant tout un peuple en suivre les moindres lignes pour en faire des préceptes et des règles de vie ? C'est ce qui arrive à Dave, chauffeur de taxi londonien, profondément ronchon, incorrigible raciste et misogyne de la première espèce, véritable Ferdinand Bardamu des temps modernes que Céline avait déjà imaginé en son époque. Il n'aime personne même pas lui-même et tous le lui rendent bien, que se soit sa femme qui le quitte, ses collègues qui l'ignorent ou ses clients qui oublient souvent de lui donner son pourboire. Alors, dans ce monde qui le rejette et qu'il rejette, il décide d'enterrer son journal dans le jardin de son ex-femme le laissant à qui le retrouvera. Qui sait peut être quelqu'un le lira et le comprendra ? Parallèlement, nous suivons la vie des nouveaux habitants de la terre, regroupement de survivants humains et de nouvelles espèces animales et végétales parlant pour certains une langue phonétique, aux mœurs et coutumes des plus étranges. Superbe roman que l'on peut considérer comme l'un des plus originaux de cette rentrée, mélange subtile de roman d'anticipation post-apocalyptique, de quête initiatique et de pamphlet sociétaire. Will Self prouve une fois encore qu'il est un véritable conteur, embarquant le lecteur dans un monde totalement imaginaire qui semble pourtant à portée de main. On appréciera particulièrement les passages sur le quotidien de Dave qui sont des véritables délices de lecture, avec des tournures de phrases et des expressions à mourir de rire dégoulinantes de mauvaise foi, petites pépites qui ponctuent la lecture.