Conseils de lecture

La petite communiste qui ne sourait jamais
Neuf 21,00
Occasion 3,80
par (Librairie Arcanes)
20 février 2014

surprenant

Une belle surprise que ce roman, ou l'on entre avec circonspection et dont on ne sort qu'après avoir tourné la dernière page!

Il y a la vie dans la Roumanie communiste, les rapports Est-Ouest, le personnage ambigü de Nadia, et tout ce travail sur le corps, sa beauté, sa fragilité...
Le tout d'une lecture étonnamment plaisante.
à découvrir!


Les Douze Tribus d'Hattie

Éditions Gallmeister

Neuf 23,40
Occasion 3,80
par (Librairie Arcanes)
20 février 2014

à lire absolument

L'itinéraire d'Hattie est celui de l'Amérique Noire du XXème siècle, entre espoirs et désillusions, force, courage et abandons...

Chaque enfant d'Hattie nous dévoile une facette de cette femme, une facette de ce pays, et une façon différente d'être mère.
Encore un livre puissant et marquant des décidement brillantes éditions Gallmeister.


Les Deux Écoles, roman

roman

Robert Laffont

19,00
par (Librairie Siloë Sype - La Roche sur Yon)
20 février 2014

1984. Un peu partout en France, les manifestations éclatent pour la défense de l'école libre.
Pour Chrysostome Lhermite, ces événements font écho de manière insuportable à un lointain et douloureux passé, au temps de sa jeunesse, où déjà les clans s'affrontaient. Avec son voisin, son ami, Louis Malidin, ils étaient alors liés comme les doigts de la main. C'était avant que la guerre des écoles les atteigne dans leur chair, avant qu'elle les conduise à dresser un mur entre leurs deux maisons.
Est-ce que rien n'a changé, cinquante ans après? Ou 1984 va-t-il être, enfin, l'occasion de signer l'armistice et que leur amitié renaisse ?
Avec "Les Deux Ecoles", Yves Viollier livre une formidable leçon d'espérance dans la force du pardon.


L'élixir de l'immortalité, roman - Traduit du norvégien par Hélène Hervieu

roman - Traduit du norvégien par Hélène Hervieu

Grasset

22,00
par
20 février 2014

Mille ans de solitude

Pour gouverner, tenir les rênes, n’en faire qu’à leur tête et parfois créer et innover, certains ont le bras long. Les écrivains, eux, de long, c’est le mot qu’ils ont, leur permettant d’explorer le temps et l’espace. Ce genre de réflexion vient automatiquement à l’esprit à la lecture de " L’Elixir de l’immortalité " du Norvégien Gabi Gleichmann.

En plus de 500 pages, ce roman parcourt l’incroyable histoire de la famille juive des Spinoza, celle du célèbre philosophe hollandais, qui fut à la fois au milieu du 17ème siècle le grand et presque joyeux apôtre de la connaissance et la bête noire de la communauté israélite d’Amsterdam. Cette saga judaïque est racontée aujourd’hui par Ari Spinoza, le dernier membre de la famille, qui est en train de mourir du cancer. Il fait aussi indirectement appel à certains de ses parents, comme son grand-oncle défunt Fernando, pour nourrir ce récit à multiples facettes et presque toujours captivant.

A sa parution, en 2012, le critique du " Jewish Book Council "_ _avait tracé un parallèle avec " Cent ans de solitude " de Gabriel Garcia Marquez. Ce n’est pas faux, sauf qu’il aurait dû préciser que ce roman, c’est « mille ans de solitude » en Europe, puisqu’avant d’arriver à notre époque internet, la saga démarre en 1129 dans la péninsule ibérique. C’est dans cet espace à la fois portugais et espagnol que la communauté juive a subi ses premières attaques (premiers pogroms, Inquisition), mais aussi donné au monde ses premières avancées mathématiques, philosophiques et culturelles. Fluide, adaptable, souple, intelligente, la famille juive s'est, poussée par la répression, peu à peu posée dans toute l’Europe, flirtant sans cesse avec les allées du pouvoir et de la connaissance, voire de la philosophie, mais sans cesse combattue et malmenée, exploitée, notamment par le catholicisme et plus tard par les communistes et les Nazis.

Le nœud du roman de Gabi Gleichmann, qui paraît en français dans une excellente traduction d’Hélène Hervieu, tient dans un élixir que détient l’un des membres de cette fictive famille. Sa trame, c’est l’histoire de la communauté juive en Europe et aussi l’histoire de l’Europe vue à travers les yeux des Juifs durant presque un millénaire. Comme il n’a peur de rien, Gabi Gleichmann perce sans complexe le mystère du " Juif errant ", porté par les folklores et l’opéra. Il le fait comme s’il était un « vrai » historien, alors que ce n’est " qu’un " romancier. Un feuilletoniste superbe, mais un simple romancier, né en 1954 à Budapest, étudiant en Suède et qui vit aujourd’hui à Oslo…

Tout le passage consacré à Voltaire (autour de la page 313) démontre la capacité de Gleichmann à « inventer ». Selon lui, l’auteur de " Candide ", « homme rusé et intrigant » aurait aidé plusieurs membres de la famille Spinoza pour une raison peu avouable: chercher à s’approprier le fameux « élixir » devenu propriété de la famille. Objectif : vivre longtemps et profiter d’un temps qui ne passe plus.

Intrigues, amours, exécutions, noblesse oblige, politique, Révolution française, guerres diverses et variées, effervescence, tares du communisme, chute du Mur de Berlin, ce roman foisonnant accumule les faits et les épisodes, à donner le tournis au lecteur. On ne se souvient pas d’avoir lu un tel livre depuis longtemps.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


Walking dead, 1, Passé décomposé
Neuf 14,50
Occasion 9,00
par (La Fabrique à Rêves)
19 février 2014

Walking Dead

Considérer Walking Dead comme une simple série de zombies serait très réducteur.
Il s’agit avant tout d’une histoire de relations entre humains, qui peuvent, dans certaines circonstances, se montrer plus monstrueux que des zombies.
Dans ce premier tome, Rick, policier, se réveille d’un coma et découvre une ville envahie de morts vivants. S’ensuit alors une épopée passionnante, où une communauté devra parfois faire des choix tragiques pour survivre.
Avec ses personnages attachants et son suspense haletant, Walking Dead provoque une addiction immédiate et incurable ! Vous voilà prévenus !

A lire si vous avez aimé
Walking Dead, T2 à 15, Kirkman, Adlard
Dead Life, Gaudin, Urgell
Invincible, Kirkman, Walker

Stéphane P.