Conseils de lecture

MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS
par (Fontaine Passy)
17 septembre 2012

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Les contes de fées, Jacob connait bien ça depuis son enfance, son grand père, survivant de la Shoah et personnage haut en couleurs, aime à lui en raconter. Devenu adolescent, le jeune homme en a plus qu’assez de ces histoires abracadabrantes, surtout que son grand-père devient à force de plus en plus énigmatique sur sa propre histoire, utilisant ces légendes pour enjoliver la réalité. Comment a-t-il par exemple survécu à l’horreur ? Où s’est-il réfugié pendant la guerre ? Tant de questions qui ne trouvent pas de réponse jusqu’au jour du décès de son grand père où Jacob, témoin d’un fait étrange se voit bien obligé de croire à nouveau aux légendes. Il devra revenir sur les traces de sa famille pour comprendre qui était vraiment ce grand père qu’il aimait tant et découvrir enfin la vérité, qui n’est peut-être pas celle à laquelle il s’attendait. Un roman intriguant, parfois même étrange à l’ambiance ténébreuse mais qui mènera à l’éclatante lumière de la vérité et de la magie. Qui sait peut-être connaissez vous aussi des enfants particuliers sans le savoir… A lire absolument.


1, Madame Pamplemousse, Et ses fabuleux délices

Et ses fabuleux délices

1

Albin Michel

8,50
par (Fontaine Passy)
17 septembre 2012

Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices

Une odeur nauséabonde flotte dans les rues de Paris comme tous les jours dans ce quartier pourtant si agréable. Mais d’où provient-elle ? Du Cochon hurleur bien évidemment. C’est là dans ce restaurant répugnant au décor de cochonnailles que nous rencontrons, la gentille et douce Madeleine, obligée de travailler tout l’été dans ce détestable endroit pour son oncle, Mr Lard, le fier patron des lieux. A la suite d’évènements palpitants mettant en scène un chef cuisinier au bord de la crise de nerfs et un pot de pâté, Madeleine va découvrir l’incroyable épicerie de Madame Pamplemousse. Véritable caverne au trésor des mets les plus délicats, les plus invraisemblables, les plus originaux du monde, vous faisant voyager sans bouger de votre chaise ou vous rendre incroyablement heureux instantanément…Madeleine arrivera-t-elle à découvrir le secret des recettes de Madame Pamplemousse ? Qui se cache derrière cette dame loufoque ? Un petit roman pétillant, délicat et drôle…un véritable délice de lecture à dévorer jusqu’à la dernière miette pour les jeunes lecteurs qui ont faim de magie. A partir de 9 ans.


Entre deux verres
20,80
par (Fontaine Passy)
17 septembre 2012

Entre deux verres

Le dernier roman de Lawrence Block met une nouvelle fois en scène Matt Scudder, son habituel personnage de détective privé rongé par la mort d'une fillette qu'il a accidentellement provoquée. Scudder mène ici l'enquête autour du meurtre d'une vieille connaissance, Jack Ellery, rencontré enfant et retrouvé bien des années plus tard lorsque leur dépendance commune les réunit aux Alcooliques Anonymes. L'alcoolisme : le thème principal de l'oeuvre est donc lâché. En effet, si l'intrigue d'Entre deux verres est bien ficelée et distille suffisamment de rebondissements pour tenir les amateurs de romans noirs en haleine, l'on n'y trouvera pas moins d'intérêt dans la description des maux qui ravagent les alcooliques, ceux qui en sont sortis comme ceux qui s'y noient encore. D'une plume empreinte d'un cynisme proche de l'humour noiret qui en fait toute la saveurBlock dépeint intelligemment et sans complaisance les difficultés que traverse un être ayant tourné le dos à l'alcool. Celui-ci apparaît tel un vieux démon tentateur, toujours prêt à frapper qui montre faiblesse. Enfin, on croise dans Entre deux verres, une sensible galerie de portraits, hommes et femmes fragilisés par leur démon personnel, point fort de cet excellent cru à consommer... sans modération.


La Gueule de l'emploi
Neuf 17,00
Occasion 5,90
par (Fontaine Passy)
17 septembre 2012

La Gueule de l'emploi

Un groupe de nouveaux chômeurs participe à un stage nommé "Activation-Motivation", censé leur permettre d'optimiser leurs chances de retrouver du travail en additionnant leurs atouts. Mais c'est au kebab du coin qu'ils fréquentent à la pause déjeuner lors de chaque réunion, qu'ils vont trouver l'idée de se spécialiser dans une  branche très lucrative : l'arnaque. Vincent Wackenheim signe en treize chapitres assez savoureux un faux petit roman social bourré d'humour. Les aventures rocambolesques de ces anti-héros sont l'occasion de se payer une bonne tranche de rire. On ne boudera pas son plaisir !


SORRY

Sonatine éditions

9,90
par (Fontaine Passy)
17 septembre 2012

Sorry

A Berlin, quatre amis d'adolescence qui voient l'approche de la trentaine d'un oeil désenchanté, décident de créer une agence du nom de Sorry qui se charge de s'excuser à la place des autres. Le concept inédit va se révéler fructueux et l'entreprise rencontrer un franc succès. Mais leur enthousiasme s'effondre lorsqu'un tueur à la conscience trop lourde prend contact avec eux. Les quatre amis vont alors se retrouver plongés en plein cauchemar, sans autre possibilité que de découvrir par eux-mêmes l'identité de l'assassin. Elu meilleur thriller de l'année 2010 en Allemagne, ce nouveau polar de l'excellente maison d'édition Sonatine est une réussite totale. Ecrit dans un style sensible, alliant différents types de narration qui passent du "je" au "tu" dans un subtil brouillage des pistes, "Sorry" offre avant tout une trame inédite aux abords farfeluscette histoire d'agence qui s'excuse aurait pu tomber dans le grotesque, ce n'est jamais le casmais courageusement assumée et surtout parfaitement traitée. L'histoire est donc passionnante de bout en bout et si les codes du suspense sont totalement maîtrisés (frissons garantis, comme le veut la formule), Drvenkar fait surtout la différence en abordant des thématiques difficiles ou dérangeantes (la pédophilie, le pardon, le châtiment...) à travers des personnages très attachants à la psychologie fouillée. Un roman tourmenté, intelligent et d'une grande originalité.