Conseils de lecture

La claire fontaine
Neuf 14,00
Occasion 7,00
par (Fontaine Auteuil)
21 septembre 2013

C'est la biographie romancée de Gustave Courbet (ses cinq dernières années, en Suisse, où il s'exile après la Commune). Il s'agit de vin, de peinture, de convives et de bains de minuit ; bref, un récit fort épicurien... Le style, économe et un peu précieux, est loin d'être déplaisant. Thématique, approche formelle, cette Claire Fontaine n'est pas sans rappeler (toutes proportions gardées) un autre court roman publié chez Verdier il y a quatre ans, Les Onze de Pierre Michon.


La conjuration, roman
17,00
par (Fontaine Auteuil)
21 septembre 2013

Un écrivain en rupture de ban convainc le narrateur de s'associer à son projet : fonder une secte. Le but : gagner beaucoup d'argent. Derrière cette trame narrative, on découvre une documentation remarquable sur l'exploration urbaine à Paris : des voies désaffectées de la Petite Ceinture aux dizaines de data-centers murés éparpillés dans la capitale, on suit les vadrouilles et les effractions consciencieuses d'un narrateur marginalisé. Le style est irréprochable, le dénouement dérange. Un Métronome underground et déroutant qui a convaincu, en première sélection, le jury du Renaudot... affaire à suivre.


Les Boloss des Belles Lettres, La littérature pour tous les waloufs

La littérature pour tous les waloufs

J'ai Lu

par (Fontaine Auteuil)
21 septembre 2013

C'est originellement un tumblr, dont les auteurs ont décidé de publier les meilleurs articles. La première phrase de "L'Etranger" devient « Ma daronne elle a clamsé mais OSEF lol », la situation initiale du "Petit Prince" celle d'un « keum aviateur il se croit dans "Lost" il tape son gros crash aérien dans le désert torride ». Rabelais, Joyce, Céline, tous y passent. Jubilatoire !


Le quatrième mur, Roman
19,00
par (Fontaine Auteuil)
21 septembre 2013

Un metteur en scène mourant confie à son meilleur ami (le narrateur) son dernier projet : monter Antigone à Beyrouth. On est au début des années 1980, en pleine guerre du Liban. Le narrateur, nourri d'idéaux du Quartier Latin, quitte Paris pour Beyrouth, où ses certitudes sont mises à mal par la réalité du conflit et la défiance des différentes communautés impliquées. Le style est simple mais efficace, l'évolution du personnage soignée. C'est brutal, crédible, ça ne prend pas aux tripes mais presque...


Palmer en Bretagne, Les aventures de Jack Palmer (Tome 15)

Les aventures de Jack Palmer (Tome 15)

Dargaud

14,00
par (Librairie L'Armitière)
21 septembre 2013

Sacrés bretons !

La party de la très snob Solange Pommeraie tourne au drame. Heureusement, Palmer va tout arranger ! Entre Fest-noz et pédalos, algues vertes et homards certifié breton, une nouvelle aventure vraiment très réussie du détective qui est toujours là où il ne devrait pas. Pétillon sait trouver le ton juste pour rire de ce qui agace; dans le désordre : les smart-phones, la pollution, l'élevage industriel, les snobs, les communicants, l'art contemporain, les gendarmes et caetera et caetera... Son trait de crayon n'a rien perdu de son mordant et, comme pour son enquête corse, c'est lui-même qui s'est chargé de la mise en couleurs de cette histoire. On se croirait dans un film de Chabrol; le son en moins, le papier en plus !