Conseils de lecture

En finir avec Eddy Bellegueule
17,00
par (Fontaine Auteuil)
22 février 2014

Premier roman coup de poing!

Bienvenue dans le monde impitoyable de Eddy Bellegueule jeune normalien de 21 ans. Cet adolescent a tout fait pour s'enfuir de sa famille "toxique" dans laquelle il se sentait étouffé et où son homosexualité, un véritable fardeau aux yeux de sa famille n'était pas accepté.
Brillant et poignant!


Théorie de la carte postale
10,00
par (Librairie L'Armitière)
21 février 2014

"Garçon, de quoi écrire !"

Ni collectionneur, ni nostalgique, Sébastien Lapaque n'est pas le genre d'homme à se lever aux aurores pour dégoter la perle rare sur les étals du marché. Son approche de la carte postale est plutôt littéraire voire même surréaliste et cet anti-manuel, aimable et poétique, fait voyager et donne envie de se pencher sur son vieux carnet d'adresses... Bref, j'ai beaucoup aimé !


Les Douze Tribus d'Hattie

Éditions Gallmeister

23,40
par (Tirloy)
21 février 2014

Magistral !! Époustouflant !!

Comment partir à la rencontre d'un peu plus d'un demi siècle d'histoire de la vie aux États Unis ? Simplement, en vous laissant conter la vie d'Hattie, par ses douze frères, sœurs et nièce qui égrainent ce magistral premier roman écrit par Ayana Mathis.
Avec force, violence, détermination, Hattie fait face à cette vie qui est réservée aux noirs. Fuyant le sud, la ségrégation à l'âge de 16 ans en compagnie de sa mère et de sa sœur, pour Philadelphie, pour une vie autre...mais quelle vie ?


Gun Machine
20,90
par (Le Merle Moqueur)
21 février 2014

Après le foutraque « Artères Souterraines » (éd. Diable Vauvert) , Warren Ellis revient avec un polar plus classique, mais ô combien addictif !

Le scénariste de (entre autres) Transmetropolitan et The Authority nous livre ici une enquête nerveuse, du hard boiled pur jus qui rend addict dès les premières pages.

L'inspecteur Tallow découvre un appartement rempli d'armes, toutes ayant servi à commettre un meurtre, aucun n'ayant jamais été élucidé.

20 ans d'affaires classées, quasiment aucune preuve matérielle, un assassin méticuleux et partiellement psychotique, autant dire le pire qui puisse tomber sur un lieutenant dépressif et un NYPD à bout de souffle.

« Blood, Sweat and Tears » (du sang, de la sueur et des larmes pour les anglophobes) résume à merveille ce polar monstrueusement efficace.

Etienne


Mailman

Monsieur Toussaint Louverture

23,00
par (Librairie Nouvelle)
21 février 2014

ATTENTION ! Mailman lit votre courrier.
Ne le brusquez pas, laissez-le faire, et entrez dans l'univers furieusement grinçant de ce facteur frappadingue. De la Floride au Kazakhstan, ce looser magnifique vous sera aussi attachant qu'il est inadapté.
Digne successeur de la "Conjuration des imbéciles", Mailman est un chef-d'oeuvre génialement timbré !