Conseils de lecture

Le doux venin des abeilles
par (Librairie l'Esperluète)
23 février 2013

Un roman hilarant, scandaleux et irrésistible.


VINGT-TROIS PROSTITUEES
25,50
par (Fontaine Passy)
22 février 2013

D'un trait à la fois sobre et précis, Chester Brown se livre totalement dans cette savoureuse et intelligente bande dessinée, doublant son propos d'une réflexion sur la prostitution. Dix années durant, l'artiste a fréquenté des prostituées suite à une rupture amoureuse, dix années d'une vie sexuelle tarifée, à la fois étrange et finalement si banale. Sans fioritures, dénué de tout misérabilisme et de toute considération moralisatrice, le récit des rencontres de Chester avec ces « travailleuses du sexe » (dont les visages ne sont jamais représentés) questionne sur la liberté de jouir de son propre corps et dénonce l'hypocrisie inhérente au sujet de la prostitution.


Belles dans la jungle, Manuel de survie à l'usage des Miss en milieu hostile

Manuel de survie à l'usage des Miss en milieu hostile

Gallimard Jeunesse

19,80
par (Librairie L'Armitière)
22 février 2013

Miss en folie

Miss América avec un plateau-repas incrusté dans le front ?!? Drôle et décapante, une caricature de l'Amérique à se tordre de rire. J'ai adoré ce livre ! À partir de 14 ans (mais les parents peuvent le lire aussi!) >>> À partir de 14-15 ans.


Le détour, roman

roman

Gallimard

Neuf 19,90
Occasion 5,30
par (Fontaine Luberon)
22 février 2013

Mélancolique

Agnes (Emily) a tout quitté. Son emploi, son mari, ses parents. A la suite du scandale provoqué par la découverte de sa liaison avec l'un de ses étudiants, cette professeur d'université hollandaise spécialiste d'Emily Dickinson a décidé de faire table rase de son passé et de s''inventer une nouvelle vie dans une ferme isolée du Pays de Galles. Au milieu d'une nature austère magnifiquement décrite, elle fait la connaissance de Bradwen, un jeune homme mystérieux et peu loquace qui semble lui aussi tenter de fuir son ancienne vie. Alors qu'à Amsterdam le mari abandonné s'interroge sur les raisons de la disparition de sa femme et se résout finalement à la faire rechercher, on assiste à une sorte de ballet silencieux entre ces personnages meurtris par la vie. Un grand roman sur la condition humaine et un auteur à suivre.


La singulière tristesse du gâteau au citron
par (Librairie La Rose des Vents)
22 février 2013

Coup de coeur de Frédérique

Une couverture parfaite et alléchante ; un joli titre, un quatrième de couverture particulièrement réussi et le tour est joué : me voilà plongée, dévorante, dans le nouveau roman de l’américaine Aimée Bender.
Notre héroïne s’appelle Rose et elle nous raconte par touches poétiques, des épisodes de sa vie et de son univers : papa, maman, Joseph son frère et Georges, l’ami.
Elle nous raconte surtout comment le don qu’elle possède devient un fardeau.

L’originalité de ce livre tient dans la frontière tenue entre le vrai et le « potentiellement vrai », ni le faux, ni l’étrange ; juste le possible.
Tous les personnages sont attachants, parfois souffrants, mais toujours aimants ; s’aimant.

Ce livre est comme une coquille d’œuf, si fragile et si fort à la fois.
De la tendresse gourmande, bien sûr, à l’état brut.