Conseils de lecture

La fortune de Sila
Neuf 18,25
Occasion 3,80
par (Fontaine Kléber)
17 septembre 2012

La fortune de Sila

Comme dans son précédent livre, Fabrice Humbert revient avec un nouveau roman dans lequel il poursuit sa réflexion sur la violence, mais cette fois-ci dans notre société contemporaine et plus particulièrement dans le monde de la finance.  Les six personnages principaux évoluent dans un monde où le but ultime est de gagner de plus en plus d'argent de toute les manières possible quitte à laisser la morale de côté. Tout ce petit monde va se retrouver sans le savoir dans un grand restaurant parisien où l'un deux va agresser violemment Sila, personnage central du livre, jeune et bel africain ayant quitté la misère de son pays pour se retrouver serveur dans ce grand restaurant. Cette agression va marquer une rupture chez ses requins de la finance et un point fondateur du roman, et c'est avec finesse et justesse que Fabrice Humbert va analyser la psychologie de chacun de ses personnages sans jamais chercher à les juger. Après L'origine de la violence, Fabrice Humbert relève parfaitement le défi du second roman sur une thématique similaire.


PARADIS INHABITE, roman
par (Fontaine Kléber)
17 septembre 2012

Paradis inhabité

Dans un magnifique roman autobiographique, l'auteur raconte son enfance dans le Madrid des années 20 et 30. Issue d'une famille bourgeoise, elle sera mise à l'écart à cause de son caractère un peu rêveur. Cette solitude qui sera au départ subie, deviendra très vite un refuge dans lequel elle pourra laisser libre court à son imagination. Mais un après-midi, elle rencontrera Gavrila, petit russe qui comme elle se sent très seul. Avec l'aide des employés de maison, elle pourra désormais partager un peu de sa fantaisie, se confier à ce nouvel ami qui lui ressemble tellement. Un roman poignant, plein de tendresse et de nostalgie dans lequel Ana Maria Matute se raconte avec subtilité.


Fruits et légumes
Neuf 14,20
Occasion 3,80
par (Fontaine Kléber)
17 septembre 2012

Fruits et légumes

Chronique des années 70, mais aussi chronique familiale. En effet, tout commence avec l'arrivée du grand-père du narrateur, espagnol qui a fuit la guerre civile pour Quimper afin de vendre des fruits et légumes. Très vite il devient l'un des meilleurs, tout le monde vient aux halles chercher ses fruits et légumes, et surtout sa spécialité, la soupe catalane qu'il propose chez lui. Plus tard, c'est son fils qui reprendra l'affaire, jusqu'au jour où les hypermarchés arrivent et ce sera le début des ennuis pour la famille. Après une ascension sociale rapide, la chute le sera aussi... Roman empreint de nostalgie pour une époque révolue mais surtout rempli d'humour.


Le revolver de Lacan
18,80
par (Fontaine Kléber)
17 septembre 2012

Le revolver de Lacan

Comment peut-on revenir à la vie civile après avoir été soldat et vécu l'invivable? C'est à cette question que tente de répondre Jean-François Rouzières à travers ce premier roman totalement atypique et troublant. Gabriel, traque les terroristes en Afghanistan. Il nous raconte ses missions, ses combats tout en violence. Puis c'est le tour de ses permissions, un rapport conflictuel avec sa mère, mais aussi son obsession pour une femme, Mathilde, un amour impossible. Lorsque la guerre est finie pour lui, c'est un autre combat qu'il va devoir entamer, celui du retour à la vie. Retour difficile lorsqu'on est traumatisé et que l'on a perdu l'usage de la parole. C'est au détour d'un tour dans Paris qu'il va tomber sur une plaque, un psychanalyste se faisant appeler Monte-Christo, sorte de chamane, de personnage un peu fou et décalé. C'est grâce à lui que doucement, il reprendra goût à la vie...


Room, roman

roman

Stock

21,85
par (Fontaine Kléber)
17 septembre 2012

Room

Un roman inspiré d'un fait divers : l'histoire d'un petit garçon, Jack, né en captivité dans une pièce de 15 m2. Il y vit seul avec sa mère. Du haut de ses cinq ans, ils nous raconte avec ses mots d'enfant son enfermement, lui qui ne connait pas le monde extérieur, pour qui les arbres et les chiens n'existent seulement dans la télévision. Sa mère, elle, fait tout ce qu'elle peut pour l'élever, l'occuper jusqu'au jour où elle décide qu'il est temps de fuir. Comment cet enfant va pouvoir s'adapter et survivre au monde exterieur bien trop grand pour lui ... Roman fort, poignant, d'une grande sensibilité et tellement tragique. Toutefois on se surprend à rire par le langage naïf et enfantin de Jack. On peut saluer la très bonne traduction qu'en a fait Virginie Buhl. A ne pas manquer !