Conseils de lecture

La Lettre à Helga
7,00
par (Librairie Dialogues)
21 août 2013

Touchant

Quelle magnifique histoire d'amour que cette longue lettre d'un homme à la femme aimée, désirée et illégitime. Cette femme est en lui, elle est dans toutes les terminaisons de son corps et vit au travers de ses yeux, de ses mains de berger. Elle le hante jour après jour. Cela devient une obsession. La terre d'Islande est le décor de cette passion unique et troublante et son relief doux et sinueux semble parfois se confondre avec le corps d'Helga.
Intimement liée à la nature, sa confession nous touche autant qu'elle nous hypnotise.


L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea
Neuf 19,00
Occasion 3,97
par (Librairie Dialogues)
21 août 2013

Le roman déjanté de la rentrée

Notre héros, dont le nom est déformé par la plupart des gens qu'il rencontre, va vivre une aventure à laquelle lui-même ne s'attendait pas. Parti de son pays natal, l'Inde, afin d'acheter un lit à clous de marque Ikea ("la Rolls en la matière"), il débarque à Paris et ne s'attendait surtout pas à rester enfermé dans une armoire du géant suédois, encore moins à parcourir des milliers de kilomètres entre l'Angleterre, l'Espagne ou l'Italie, ni même à rencontrer l'amour... À moins qu'un chauffeur de taxi gitan ne l'en empêche.
Romain Puértolas signe un premier roman audacieux, loufoque et enjoué qui nous offre par la même occasion une bonne bouffée d'oxygène et des moments de franche rigolade.


Transatlantic
Neuf 22,00
Occasion 3,97
par (Librairie Dialogues)
21 août 2013

Un pont entre l'Atlantique

Colum Mc Cann signe ici un des ses romans les plus aboutis. Il navigue entre les époques et nous invite à comprendre l'histoire de l'Irlande : son pays de coeur et de sang.


Putain d'Olivia, roman

roman

13ème note éditions

par (Le Pain des Rêves)
20 août 2013

L'histoire peut se résumer ainsi : c'est une histoire d'amour qui débute par un coup de foudre, une relation où l'on baise autant qu'il est possible et qui se termine mal.
Donc Max Zajack et la belle Olivia sont très amoureux. Max se dit et se veut écrivain, ce qui l'autorise à ne rien glander, sauf quand il fait l'amour avec Olivia, pour saisir l'inspiration si elle se pointe. Comme il faut bien manger et se loger, il travaille parfois. Il fait un concert dans un rade miteux, il a un job de correcteur dans un vague magazine, rien de bien glorieux. Puis Olivia, qui aime l'argent, commence à cumuler les absences.
Max est un loser, un type qui se rêve un grand destin. Certes, il lit beaucoup, du John Fante, du Bukowski, Henry Miller, mais il écrit peu. Son angoisse et ses doutes vont dégrader peu à peu la relation fusionnelle qu'il entretient avec Olivia, jusqu'à ce qu'elle devienne une torture quotidienne, une suite de mesquineries.
Marc Safranko livre une autofiction comme on en a déjà lu. Mais avec un style soigné, voire raffiné, un vrai sens de la formule, un propos désabusé, un humour désinvolte, un ton mélancolique, c'est un roman qu'il ne faut pas manquer.


Tibet, dernier cri ! / chronique d'un voyage au pays des neiges
par (Librairie Le Neuf)
20 août 2013

Le journaliste Eric Meyer vit depuis 20 ans en Chine où il a appris le mandarin.
Il n’avait jamais obtenu l’autorisation de se rendre au Tibet. Pourtant quelques mois après les émeutes de 2008, il a reçu le précieux laissez-passer qui lui a permis d’écrire un livre, terminé en 2012.
Pendant quinze jours, tout en respectant le programme officiel, Eric Meyer a observé les bouleversements que subit le Pays des neiges. Il a rencontré des Tibétains et des Hans favorables ou non à ces mutations voulues par Pekin.
Dans ce livre illustré de photos noir et blanc, il nous apporte un témoignage d’admiration sur le Toit du monde avec une note d’espoir sur son futur.

Rémi P.
Ami de la librairie le Neuf