www.leslibraires.fr

Conseils de lecture

L'ours est un écrivain comme les autres
22,00
par (Fontaine Victor Hugo)
21 janvier 2015

L'auteur vise juste

Arthur Bramball, professeur d’université sans relief, décide de se retirer dans une cabane à la campagne dans pour écrire le roman ultime. Une fois son manuscrit achevé, un incendie ravage sa cabane et son livre part en fumée. N’ayant fait aucune sauvegarde et tapant à la machine, Bramball, dans un état second, réécrit son roman et décide cette fois de cacher son manuscrit dans un tronc d’arbre. Poussé par la faim, un ours traîne autour de la maison, découvre la mallette contenant le manuscrit ainsi que le roman de Bramball. L’animal emporte le manuscrit et décide de le faire publier sous son nom. A partir de ce moment, l’ours va devenir la nouvelle coqueluche des médias, son roman sera acclamé par la critique tandis que Bramball va sombrer dans une grave dépression.
Ecrit en 1996, L’ours est un écrivain comme les autres n’en reste pas moins d’une actualité stupéfiante et demeure plus que jamais une satire acerbe du milieu intellectuel américain et des médias. Tout le monde en prend pour son grade : de l’attachée de presse complètement hystérique, au journaliste incompétent et superficiel, en passant par le critique littéraire imbu de sa personne… Il n’y a guère que l’ours qui échappe à la plume inquisitrice de l’auteur. A l’image de la couverture (un petit bijou de visuel kitsch), l’ours-auteur séduit la gent féminine par son charisme animal, impressionne les journalistes par son calme et ses rares propos qu’il grogne du bout des babines ; et bien sûr, sa ressemblance « criante » avec Hemingway va achever tout ce beau monde, persuadé de tenir le prochain grand auteur américain. On se délecte du sens de l’absurde de l’auteur et on rit du début à la fin avec cette savoureuse farce.


AUCUN HOMME NI DIEU  ete 2015

Giraldi, William

Autrement

Neuf 19,00
Occasion 3,97
par
21 janvier 2015

Ames sensibles s'abstenir!

C'est une fiction bien sombre que nous offre William Giraldi pour son premier essai en littérature. Une histoire étouffante annoncée comme « implacable » par Dennis Lehane et « impitoyable » par Daniel Woodrell. Bref, de celle que nous sommes nombreux à aimer lire parce qu'elles nous montre un visage totalement imaginaire de la brutalité du monde et, aussi, de la férocité de certains sentiments. D'aucuns comparent déjà ce livre à « Sukkwan » Island, de David Vann et il est vrai qu'il y a des traits communs à ces deux œuvres : une nature sauvage, des personnages qui basculent, des armes à feux... et une fin qui laisse le lecteur pantelant.

Russel Core, écrivain qui a connu un certain succès avec un ouvrage sur les loups, reçoit une demande étrange de Medora Slone, dont le fils de six ans a été enlevé par des loups, comme d'autres enfants dans un bled paumé en Alaska, Keelut.

Core accepte de l'aider. Vernon Slone, l'époux de Medora, ignore tout de ce drame quand il rentre d'Irak où il était allé combattre. D'autres protagonistes traversent cette intrigue policière qui cède régulièrement le pas à un roman plus réaliste. Peinture sans concession de ce grand Nord exsangue économiquement, Keelut est un trou paumé au bout d'un monde sans espoir.

Lorsque la vérité sur la mort du fils de Medora éclate, Marium, le flic local, Core et Vernon Slone se lancent à la poursuite de la responsable. Un déferlement de violence accompagne leurs quêtes croisées.

William Giraldi réussit à teinter sa fiction oppressante de naturalisme et de psychanalyse. Un livre qui aurait pu s'appeler « Loups et tabous ». Un premier texte d'une maîtrise assez incroyable, à ne pas conseiller aux âmes sensibles.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


JE VOUS ECRIS DANS LE NOIR ete 2015
18,00
par (Librairie L'Armitière)
21 janvier 2015

La peau de BB

J'ai été bouleversée par ce magnifique roman. L'auteur a réussi à se glisser dans la peau de cette femme dont la vie a inspiré Clouzot pour son film, "La vérité". Un film judiciaire avec Brigitte Bardot dans le rôle principal... À travers son histoire, c'est une société corsetée qu'il décrit. Un pays où la femme n'a pas à donner son avis. Il dresse un portrait de la France des années 50 avec, en vis-à-vis, un regard sur la société marocaine de cette époque. Je ne veux pas trop en dire mais c'est un de mes grands coups de coeur de cette rentrée hivernale !


Amours

Sabine Wespieser Éditeur

Neuf 21,00
Occasion 3,97
par (Librairie La Galerne)
21 janvier 2015

Un vrai bijou !

D’une grande sensibilité et sensualité "Amours" est un roman superbe sur l’éveil du corps. La délicate et élégante musique de Léonor de Recondo nous ravit à nouveau avec ce texte magnifique et concis qu’il est impossible de lâcher. Un vrai bijou !


Amours

Léonor de Récondo

Sabine Wespieser Éditeur

6,99
par (Librairie La Galerne)
21 janvier 2015

Un vrai bijou !

D’une grande sensibilité et sensualité "Amours" est un roman superbe sur l’éveil du corps. La délicate et élégante musique de Léonor de Recondo nous ravit à nouveau avec ce texte magnifique et concis qu’il est impossible de lâcher. Un vrai bijou !