Conseils de lecture

1, Big Foot (Tome 1-Magic child)
15,25
par (Librairie Dialogues)
5 février 2007

Adapté d’un roman, "Bigfoot" est l’histoire de deux tueurs à gage du Middle West. Cette bande dessinée, dans une ambiance western et d’un graphisme maitrisé, est truffée d’absurde et d’humour.


Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme
Neuf 21,30
Occasion 3,80
par (Librairie Dialogues)
5 février 2007

1980 : L'Amérique mène un combat éperdu contre la drogue. Llewelyn Moss, lors d'une chasse à l'antilope sur les rives du Rio Grande, se retrouve sur le lieu d'une tuerie entre traficants et s'empare d'une mallette contenant 2 millions de dollars. Ce don du ciel va rapidement se révéler un piège du destin, car pour le jeune homme et sa femme, une cavale infernale commence. Les voilà traqués par une meute d'hommes de main, par un ange exterminateur de principes nommé Chigurh (prononcer Sugar), par un ancien officier des forces spéciales...Sans compter le shériff Bell, qui s'est fixé pour mission de les protéger mais en semble bien incapable. Les méditations de ce dernier, terrassé par tant de sauvagerie, alternent tout au long du récit avec les scènes d'embuscades, de fusillades aveugles et sanglantes.Cormac McCarthy se manifeste à nouveau après sept ans de silence. Ce nouveau roman très noir portant le titre d'un vers du poète Yeats, "no country for old men" , à la prose dépouillée mais magnétique porte un coup puissant au mythe américain du nouvel homme, de la renaissance. En effet, pour aucun des personnages ou presque, il n'y aura de deuxième chance, le postulat étant établi que "ce qui a été fait laisse sa marque pour toujours".


Le magasin des suicides, roman
Neuf 17,50
Occasion 5,00
par (Librairie Dialogues)
25 janvier 2007

La famille Tuvache n'a rien d'une famille ordinaire: depuis trois générations, ces derniers s'illustrent dans un commerce macabre et proposent à leurs clients divers moyens de mettre fin à leurs jours (poisons recherchés,parpaing à s'arrimer au pied, hara-kiri, baiser mortel) et leur assurent le succès de leur entreprise délicate. Tout va pour le pire chez les Tuvache qui se gargarisent des catastrophes quotidiennes et de la noirceur du monde jusqu'au jour où leur petit dernier, Alan, commence à sourire et à répandre dans le commerce de ses parents son insupportable joie de vivre. Après avoir publié plusieurs biographies romancées, Jean Teulé signe ici une comédie macabre dont les personnages sont sans nous rappeler ceux de l'étrange famille Adams. A propos de ce roman, les Tuvache - dont la devise est la suivante: "Vous avez raté votre vie? Avec nous,vous réussirez votre mort!" - diraient probablement : "Choisissez de mourir de rire, lisez Jean Teulé."


SCULPTURE DU VIVANT (LA), le suicide cellulaire ou la mort créatrice

le suicide cellulaire ou la mort créatrice

Points

par (Librairie Dialogues)
25 janvier 2007

Ce n'est pas seulement à une vulgarisation scientifique de très haut niveau que nous convoque ce livre. "La sculpture du vivant" est aussi une invitation à un voyage poétique et à une quête philosophique de nous mêmes. Le livre de Jean Claude Ameisen n'est pas seulement le livre d'un savant, d'un médecin-chercheur, c'est le livre d'un homme de grande culture. Réellement "la sculpture du vivant" est un livre essentiel. A lire. Urgemment.


Le bouquet de roses

Desclée de Brouwer

3,80
par (Librairie Dialogues)
15 janvier 2007

Ce bouquet de roses nous soulève d'émotions lorsqu'au fil des pages nous découvrons qu'il peut devenir le plus précieux des trésors, pour une vieille femme japonaise, à qui l'on offre un bouquet de roses pour la première fois. Tellement précieux que  pour préserver son bouquet, elle pillera les pétales une fois fanées puis séchées pour les incorporer chaque jour à son thé,  jouissant ainsi de chaque pétale. Nathalie Novi retrouve ici ses couleurs pour illustrer avec beaucoup de délicatesse et pudeur cette histoire vraie.