www.leslibraires.fr

Conseils de lecture

Neuf 6,90
Occasion 4,00
par (Fontaine Victor Hugo)
21 mai 2014

Hàng travaille en URSS, elle est ouvrière dans une usine. Elle a été contrainte d'abandonner le Vietnam et ses études pour gagner sa vie. Réclamée au chevet de son oncle malade, elle part pour Moscou, afin de le retrouver, lui, l'homme obtus et manipulateur qui a nuit à sa famille. Pendant le voyage, elle se remémore son enfance, sa vie familiale. Elle revoit son Vietnam natal avec ses odeurs, ses paysages, elle se souvient de sa famille, de ses voisins. Mais par-dessus tout, elle revoit le visage de sa mère. Ce changement des temps présent et passé, offre à l'auteur un prétexte pour dénoncer la violence des réformes agraires, l'injustice du prolétariat et l'ineptie des traditions. Dans un style mélodieux, rythmé par des descriptions colorées et parfumées, Duong Thu Huong envoûte son lecteur et l'enveloppe d'effluves merveilleuses.


Neuf 7,40
Occasion 3,00
par (Fontaine Victor Hugo)
21 mai 2014

Alors qu'elle vient de fêter ses 9 ans, la petite Rose découvre, après avoir dégusté le gâteau au citron tant désiré de sa mère, qu'elle a un don hors du commun : elle ressent les émotions des êtres à travers leur cuisine. C'est ainsi, qu'à la place de la délectable saveur acidulée du citron, l'enfant perçoit soudain la détresse de sa mère. Cette expérience qui pour tout un chacun serait enviable devient rapidement un cauchemar pour la jeune fille qui découvre bien malgré elle les secrets de sa famille. Dans cette fable pleine d'émotions et de sentiments, Aimee Bender, flirte avec le fantastique pour nous raconter les désillusions de l'enfance et l'entrée dans l'âge adulte


Neuf 5,95
Occasion 2,00
par (Fontaine Victor Hugo)
21 mai 2014

Il est des hasards auxquels on aimerait se soustraire. Cécile a 47 ans, deux enfants et un passé qu'elle abandonnerait bien sur un quai de gare. Après une visite pénible chez ses parents, elle monte exaspérée dans le train de 6h41. Tourmentée par les remords chaque fois qu'elle ne leur rend pas visite, elle ne peut s'empêcher de vouloir repartir à peine arrivée. Aujourd'hui, femme d'affaires compétente, elle ne veut plus entendre parler de la jeune adolescente banale et transparente qu'elle était. Mais voilà, Philippe est juste là, assis à côté d'elle dans le train de 6h41. Philippe, ce plaisant séducteur qu'elle a connu lorsqu'ils avaient vingt ans et qui par sa seule présence lui renvoie à la figure la jeune fille qu'elle était. Elle ne peut s'empêcher d'éprouver de l'aversion envers cet homme, elle perd une partie de ses moyens et se retrouve au pied du mur tandis que Philippe aimerait lui parler et se faire pardonner... Philippe Blondel réussit avec exactitude et sensibilité à décrire les afflictions de deux personnages auxquels on s'attache indubitablement. C'est un roman beau par sa simplicité.


Neuf 8,30
Occasion 2,73
par (Fontaine Victor Hugo)
21 mai 2014

Cent ans, c'est le temps qu'il faut pour traverser un siècle, c'est parfois le temps qu'il faut, pour traverser une vie. C'est le cas de notre héros, Joseph Kaplan. Né à Prague en 1910 et mort en 2010, ce jeune médecin juif ne se doute pas du destin qui l'attend : entre Paris où il découvre les soirées enflammées, le tango et les chants envoûtants de Carlos Gardel; Alger où il fait des recherches à l'institut Pasteur, se passionne pour la sauvegarde des êtres humains et se cache des nazis; Et Prague, où il revient finir ses jours, Joseph va connaître des expériences bouleversantes.


roman

Le Livre de poche

Neuf 6,60
Occasion 3,90
par (Librairie La Rose des Vents)
21 mai 2014

Coup de coeur de Laurence

Combien d'enfances sont gâchées par l'éclatement de la cellule familiale ?
C'est un peu comme si on leur volait leur histoire.
Un récit noir, court, dense, tendre malgré tout.
Laurence