www.leslibraires.fr

Conseils de lecture

7,50
par (Librairie Athenaeum)
15 août 2012

Souvenirs de jeunesse

L'auteur a choisi d'évoquer la jeunesse haïtienne du jeune Carl Vausier et de la folie des sens qui le heurte à un père qui fixe les règles ...
Lors de sa découverte du monde et des rapports humains, l'auteur réveille les souvenirs intimes des femmes et leurs parfums vont très largement émailler ce récit sans contrarier la brutalité du fond.
Entre proximité et éloignement, il n'aura de cesse de pointer du doigt les frustrations et menaces du fossé qui sépare les parents des enfants.
Le style du roman est fluide et vous plongera dans la fosse avec relief et vous remuera en tous sens !


Neuf 18,00
Occasion 4,79
par (Fontaine Victor Hugo)
15 août 2012

Sous le ciel d'Alexandre

Après les batailles tout ne semble que tristes répétions de banquets. Seule la danse emporte encore Alexandre hors de lui-même. C'est lors d'une dernière transe que se révèle la maladie. A partir de là tout vacille, l'Empire, si vaste, si puissant apparaît bien fragile sans le conquérant qui l'a inventé, façonné.


Mais qu'est-il arrivé à cette expérience inouïe, à ces hommes épris de liberté et d'esprit d'aventure, ivres de leur force commune ? Bien avant la mort physique du Roi, n'est-ce pas le refus de passer la frontière vers l'Est indien pour poursuivre la conquête qui tue Alexandre le Grand ; n'est-ce pas là, que la trahison des compagnons commence avant qu'ils ne se déchirent pour l'héritage de l'Empire désormais éclaté.
Les vivants ont trahi, reste ceux qui sauront se sacrifier pour que le rêve d'unité et de mouvement survive.
Laurent Gaudé revient donc avec un superbe roman crépusculaire sur la vanité, la fidélité et la mort. Et ce beau roman lyrique et méditatif nous emporte au rythme lent de l’hommage à cette figure monumentale de l'Histoire qui prend en quelque sorte la forme musicale du tombeau.


Anne-Marie Métailié

Neuf 20,00
Occasion 15,58
par (Fontaine Victor Hugo)
15 août 2012

La vie comme un engagement

Avec le personnage de Mikaela Feldman, infatigable voyageuse et chercheuse d'idéal, Elsa Osorio révèle une femme d'exception comme la grande Histoire en cache dans ses multiples plis.
Le récit alternant entre trois époques, celle des années d'apprentissage et de formation intellectuelle, celle des années de la guerre d'Espagne, la grande affaire de son existence et enfin celle du souvenir et de la poursuite de l'engagement, se fait véritable roman d'aventures.


Au coeur des bouleversements et des soubresauts du XXè siècle, une femme, amoureuse aussi, se dresse contre l'oppression fasciste et stalinienne en dépit de la perte d'un homme ou de sa liberté.
Osorio ne perd jamais son personnage dans une reconstitution historique pesante ; on découvre et suit Mika, figure de l'espérance et du courage au gré de ses voyages et de ses engagements en Patagonie, à Paris, Berlin ou Madrid avec un pur plaisir romanesque.


Casterman

7,85
par (Librairie Ravy)
11 août 2012

Un groupe d'enfants découvrent poil de carotte, le fantôme de Cantervi, Colette...
Un jeu de piste littéraire pour découvrir ou redécouvrir des classiques.


Neuf 21,00
Occasion 3,19
par (Librairie L'Armitière)
11 août 2012

Un bonheur de lecture !

C'est un livre extraordinaire ! Après l'avoir fini, tous les autres romans me tombaient des mains. Ce n'est d'ailleurs pas vraiment un roman mais plutôt un récit autobiographique. L'auteure raconte son enfance à Manchester avec une mère qui ne l'aime pas. La misère matérielle et intellectuelle, les ravages de l'alcool chez ceux qui l'entourent : on se dirait parfois plongé en plein 19eme siècle. J'ai d'ailleurs pensé à Zola ou à Dickens plusieurs fois en le lisant. Malgré tout, c'est sans pathos et on ne tombe jamais dans le misérabilisme. Elle va être sauvée par les livres qui vont lui offrir une porte de sortie, un avenir. Au fil de la lecture, on ressent très fortement la présence de l'auteure derrière ces pages et l'urgente nécessité pour elle d'écrire cette histoire. C'est noir mais aussi plein de fantaisie, de bonheur et d'espoir... bref, j'ai adoré !