3 mai 1936 - Victoire du Front Populaire

3 mai 1936 - Victoire du Front Populaire

Au soir des élections législatives du 3 mai 1936, les urnes rendent leur verdict : la gauche est majoritaire en sièges. Léon Blum devient président du Conseil un mois plus tard. C'est le début du Front populaire qui va révolutionner le quotidien des Français.
Dans ce dossier, plusieurs ouvrages disponibles sur la sujet.

Les deux France du Front populaire, chocs et contre-chocs

chocs et contre-chocs

L'Harmattan

25,00

Au printemps 1936 surviennent à la fois une victoire électorale des gauches unies "contre la menace fasciste" et un puissant mouvement social. France de gauche contre France de droite, la question des mobilisations se pose à travers le succès des rassemblements antifascistes et celui du Parti social français de La Rocque, alors que des forces traditionnelles comme le parti radical se délitent. Toutes les classes sociales y participent, se forgeant ainsi leur identité pour plusieurs générations. Aujourd'hui, de nouvelles approches permettent de renouveler le regard sur cette France du Front Populaire...


Front populaire, révolution manquée, un témoignage militant

un témoignage militant

Agone éditeur

25,00

Histoire de la France au XXe siècle, Volume 2, 1930-1958
12,00

Trois décennies terribles pour la France, touchée successivement par la grande crise de 1929 ; par la guerre, la défaite et l’Occupation en 1940 ; puis par deux guerres coloniales en Indochine et en Algérie. Trois régimes n’y résistent pas : la IIIe République, l’Etat français de Vichy et la IVe République. Pourtant, cette France exsangue et meurtrie tente sans cesse de s’adapter aux mondes nés des crises et des confl its : elle retrouve un dynamisme démographique oublié depuis cent cinquante ans, installe un Etat-providence et une culture de masse, s’ouvre à l’Europe. Serge Berstein et Pierre Milza, tous deux professeurs émérites à Sciences-Po, ont renouvelé en profondeur l’histoire et la compréhension du XXe siècle français. L’ampleur de leur documentation et la précision de leurs analyses ont fait de leur Histoire de la France une bible indispensable à l’étudiant comme à l’amateur d’histoire.


Autour du Front populaire, Aspects du mouvement social au XXe siècle

Aspects du mouvement social au XXe siècle

Seuil

23,30

L'histoire du mouvement ouvrier français se confond à bien des égards avec l'histoire de la société elle-même. Antoine Prost livre ici, au terme de recherches menées pendant quarante ans, une analyse remarquable des grands moments qui ont jalonné la chronique du monde des «travailleurs». Grève de février 1934, Front populaire (des grèves de juin 1936 à celle de novembre 1938), mouvement de mai 1968 : l'histoire du mouvement ouvrier est d'abord ponctuée de luttes. Mais le regard de l'historien s'attache aussi à l'évolution des effectifs syndicaux depuis 1918, au rôle central de la CGT, aux mutations profondes des lendemains de la Seconde Guerre, sans négliger les bouleversements qui affectent au cours du siècle la classe ouvrière et substituent progressivement le salarié au travailleur.


Léon Blum, Un portrait

Un portrait

Pierre Birnbaum

Seuil

20,00

« Je souhaite présenter un autre Blum, un homme tourné vers l’action, faisant preuve d’une incroyable énergie, d’une force qui dément l’image de son personnage fragile à la voix inaudible utilisée par les pamphlétaires antisémites. Un homme d’action, courageux, ne reculant pas devant l’adversaire, se battant en duel, faisant face aux foules menaçantes durant la tentative d’attentat de février 1936, affrontant le régime de Vichy, un homme qui n’hésite pas, lors d’un épisode peu connu, à menacer de ses poings Xavier Vallat. Il existe des archives non utilisées, comme celles de la Préfecture de Police de Paris qui soulignent cette dimension du personnage qui me semble négligée. Les archives dites de Moscou montrent un Blum en campagne électorale parcourant chaque jour des centaines de kilomètres, haranguant les foules, fréquentant les cafés et les rencontres entre camarades socialistes tout en rédigeant ses lettres d’amoureux. Car Blum écrit d’innombrables lettres d’amant passionné, longues, précises, très “physiques”.De l’Affaire Dreyfus à Vichy, je souhaite faire redécouvrir cet acteur exceptionnel, ce Juif d’État, normalien et haut fonctionnaire du Conseil d’État, en revenant aussi sur sa théorie de l’État, sa fidélité à l’idéal républicain et son engagement sioniste et sur l’aide constante qu’il apporta aux réfugiés de tous bords, républicains espagnols, juifs polonais ou allemands. »Pierre Birnbaum, professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est l’auteur de nombreux ouvrages.