Découverte de la collection Albin Michel Imaginaire

Découverte de la collection Albin Michel Imaginaire

Sous l’impulsion d’Alexis Esmenard, directeur du groupe Albin Michel, la maison d'édition crée en septembre 2017 un département dédié à l’imaginaire : Albin Michel Imaginaire, dirigé par Gilles Dumay (qui fut le créateur et le directeur de Lunes d’encre, chez Denoël entre 1998 et 2017).
Cette création intervient à une période-charnière où il est clair qu’au cinéma (Star Wars, la licence Marvel), à la télé/VOD (Netflix, HBO), en BD, l’imaginaire est devenu la culture dominante. Alors qu’elle l’a toujours été dans le cas des jeux vidéos et des jeux de rôle.

Une collection à surveiller au service du plaisir et de la curiosité des lecteurs.

Pour l'achat de deux titres de la collection : Le guide des genres et sous-genres de l'imaginaire offert !
Vous ignorez la différence entre un planet opera et un space opera. Vous avez quelque difficulté à distinguer un livre steampunk d’une gaslamp fantasy. Si on vous dit dieselpunk, vous pensez : « science-fiction anti-écologique, peut-être ? » Pas de panique ! Aucun genre, aucun sous-genre de l’imaginaire n’échappe à l’œil d’Apophis ! Votre guide en ces terrifiantes et merveilleuses contrées.

Anatèm - tome 2
25,00

Fraa Erasmas est un jeune chercheur vivant dans la congrégation de Saunt Edhar, un sanctuaire pour les mathématiciens et les philosophes. Depuis des siècles, autour du Sanctuaire, les gouvernements et les cités n'ont eu de cesse de se développer et de s'effondrer. Par le passé, la congrégation a été ravagée trois fois  par la violence de conflits armés. Méfiant vis à vis du monde extérieur, la communauté de Fraa Erasmas ne s'ouvre au monde qu'une fois tous les dix ans. C'est lors d'une de ces courtes périodes d'échanges avec l'extérieur, qu'Erasmas se trouve confronté à une énigme astronomique qui n'engage rien moins que la survie de toutes les congrégations. Ce mystère va obliger le jeune homme à quitter le Sanctuaire pour retrouver son mentor Fraa Orolo. Une quête qui lui permettra de découvrir Arbre, la planète sur laquelle il vit depuis toujours et dont il ignore quasiment tout.

Neal Stephenson (né en 1959) est l'auteur-culte de Le Samourai virtuel, Cryptonomicon, L'âge de diamant (prix Hugo), Seveneves (en cours d'adaptation en long-métrage). Anatèm a reçu le prix Locus et a été classé nº1 sur la liste des best-sellers du New York Times.


Mage de bataille - tome 1
Neuf 24,00
Occasion 15,00

Falco Danté est un gringalet dans un monde en guerre peu à peu conquis par l'armée infernale des Possédés. Pire, Falco est méprisé, mis à l'écart, à cause de son père qui fut un immense mage de bataille avant de sombrer dans une folie meurtrière. Alors que la Reine tente de rassembler toutes les forces armées pour repousser les Possédés, Falco prend une décision qui va l'amener aux marges du désespoir : il va entrer à l'académie de la guerre, une école d'excellence pour les officiers. Là, il devra surmonter ses doutes, ceux de ses amis et même ceux de la Reine.

Le monde brûle ; seul un mage de bataille pourra sauver ce qu'il en reste. Falco réussira-t-il à libérer son pouvoir, à invoquer un dragon à sa mesure ou succombera-t-il à la folie... comme son père ?

Porté par son héros meurtri, condamné à se dépasser face au mal absolu, Mage de bataille a rencontré un formidable succès dans les pays anglo-saxons.


La Cité de l'orque
24,00

22ème siècle.
Les bouleversements climatiques ont englouti une bonne partie des zones côtières. New York est tombé ; les États-Unis ont suivi. Au large de pays plongés dans le chaos, ou en voie de désertification, de nombreuses cités flottantes ont vu le jour. Régies par des actionnaires, elles abritent des millions de réfugiés.
C'est sur Qaanaaq, l'une de ces immenses plateformes surpeuplées, qu'arrive un jour, par bateau, une étrange guerrière inuit. Elle est accompagnée d'un ours polaire et suivie, en mer, par une orque. Qui est-elle ? Est-elle venue ici pour se venger ? Sauver un être qui lui serait cher ?


American elsewhere
29,00

Veillée par une lune rose, Wink, au Nouveau-Mexique, est une petite ville idéale. À un détail près : elle ne figure sur aucune carte. Après deux ans d'errance, Mona Bright, ex-flic, vient d'y hériter de la maison de sa mère, qui s'est suicidée trente ans plus tôt. Très vite, Mona s'attache au calme des rues, aux jolis petits pavillons, aux habitants qui semblent encore vivre dans l'utopique douceur des années cinquante. Pourtant, au fil de ses rencontres et de son enquête sur le passé de sa mère et les circonstances de sa mort (fuyez le naturel...), Mona doit se rendre à l'évidence : une menace plane sur Wink et ses étranges habitants.
Sera-t-elle vraiment de taille à affronter les forces occultes à l'oeuvre dans ce lieu hors d'Amérique ?

« Un merveilleux cadeau pour les fans de Stephen King et Neil Gaiman. » Library Journal


Les Etoiles sont Légion
Neuf 22,00
Occasion 15,00

« Un seul mot suffira : BADASS ! » John Scalzi, auteur de Le Vieil homme et la guerre

Quelque part aux franges de l'univers, une armada de vaisseaux-mondes organiques, connue sous le nom de Légion, glisse lentement dans le vide sidéral. Depuis des décennies, ses différentes factions se battent pour mettre la main sur la Mokshi, le seul vaisseau capable de quitter l'armada condamnée.
La guerrière Zan se réveille sans souvenirs, prisonnière d'un peuple qui prétend être sa famille. On lui assure qu'elle est leur ultime chance de survie, l'unique personne capable de s'emparer de la Mokshi.
Pour éviter un massacre, Zan va devoir choisir son camp. Mais comment choisir, quand vous commencez à suspecter que votre mémoire a été volontairement détruite ?

Kameron Hurley est l'auteure de la trilogie Worldbreaker et de la saga Bel Dame Apocrypha (l'une comme l'autre inédites en français). Elle a été finaliste du prix Hugo, la plus haute distinction de la science-fiction anglo-saxonne, pour son essai : The geek feminist revolution. Dans Les étoiles sont Légion elle met en scène un vertigineux écosystème organique et spatial entièrement peuplé de femmes.

Roman traduit de l'anglais (U.S) par Gilles Goullet
Illustration de couverture : Manchu