Les livres indiqués d'un point vert peuvent être commandés jusqu'au 20/12 et ceux d'un point orange jusqu'au 15/12.

Passé ces délais, nous ne pouvons pas garantir que la livraison du Père Noël arrive à temps !

La Grande Librairie Mercredi 10 octobre 2018 : Alexandre Jollien, Christian Bobin, Pascal Quignard, Fabienne Jacob et Benjamin Whitmer.

La Grande Librairie vous propose quelques remèdes aux soucis du quotidien : face à nos démons, à nos problèmes, à tout ce que nous traînons avec nous, et si on essayait une sagesse espiègle ? S’émerveiller, retrouver la joie, conquérir notre liberté : c’est ce que vous proposent mes invités et leurs livres.

Le philosophe Alexandre Jollien sera sur notre plateau pour expliquer comment il s’est libéré de ses démons, une dépendance affective et sexuelle, notamment grâce à l’écriture. Dans La Sagesse espiègle (Gallimard), il raconte avec beaucoup de courage son addiction aux rencontres vidéo sur Internet et aux jeunes hommes qu’il observe. Face au tragique de l’existence, il propose une sagesse espiègle, fondée sur la lecture et la recherche de la joie.

Pour faire face à nos tourments, ne faudrait-il pas réapprendre à s’émerveiller ? Et pour mieux voir toutes les beautés qui nous entourent, Christian Bobin propose de regarder dix siècles en arrière. Avec La nuit du cœur (Gallimard), récit d’une nuit dans la petite ville de Conques et son abbatiale, chef d’œuvre de l’art roman, l’écrivain et poète nous invite à observer ce que nous ne voyons plus, aveuglés par nos petits problèmes.

La vie et le pays du poète sont aussi mis à l’honneur dans L’arrière-pays de Christian Bobin, un livre de Dominique Pagnier que nous évoquerons également sur notre plateau.

À leurs côtés, Pascal Quignard, qui publie le dixième tome du Dernier royaume, ce cycle initié il y a 16 ans et dont le premier volume lui a valu le Prix Goncourt en 2002. Dans L’enfant d’Ingolstadt (Grasset), l’écrivain mélange les contes, l’histoire et la philosophie, pour mieux questionner notre attrait pour tout ce qui est faux, dans l’art comme dans le rêve.

Avec eux, Fabienne Jacob interroge le désir et les rapports entre les hommes et les femmes, par le roman. Une femme se fait quittée, elle se souvient alors de tous les hommes qui l’ont abordé dans la rue, l’ont sifflée, regardée, séduite… Avec Un homme aborde une femme (Buchet-Chastel), l’écrivain Fabienne Jacob alerte sur le harcèlement, tout en appelant à conserver la rue comme un territoire de séduction et d’observation.

Enfin, nous ferons un détour par le Colorado, à Denver, où nous attend l’un des romanciers américains les plus doués de sa génération : Benjamin Whitmer. Il nous parle de son roman Évasion (Gallmeister), polar implacable autour d’une course-poursuite effrénée. Un grand livre sur la condition humaine face au crime et à la violence qui rongent l’Amérique.