Dans la nuée, Réflexions sur le numérique

Réflexions sur le numérique

Byung-Chul Han

Actes Sud

12,70

Byung-Chul Han est un philosophe célèbre en Allemagne, et son travail commence à être connu en France. Il pratique une philosophie en prise directe sur le réel immédiat. Il se penche ici, en une réflexion aussi éclairante que rigoureuse, sur notre mode de vie actuel, imprégné peut-être plus encore que nous ne l'imaginons de numérique, de virtuel et d'une “communication dépourvue de regards”. Un livre majeur pour “penser” nos vies enivrées des potentialités du numérique sans que l'on mesure les risques qu'elles soulèvent.


Un monde meilleur ?, Survivre dans la société numérique

Survivre dans la société numérique

Desclée De Brouwer

Le numérique bouleverse nos sociétés de façon extrêmement rapide. Sommes nous enfin en train de vivre la mutation attendue vers un monde meilleur, une civilisation de la culture et des loisirs où les robots assureront les travaux pénibles ? Rien n'est moins sur.

L'homme semble hypnotisé par les nouvelles technologies, à portée de main via les écrans, les smartphones, les objets connectés de plus en plus sophistiqués... qui sont censés lui faciliter la vie, professionnelle ou privée. Pourtant, entre les promesses et les réalités, entre les mirages que véhicule la Silicon Valley et les pratiques sociales qui se mettent effectivement en place, les écarts se creusent.

Un monde meilleur ? nous invite à vivre une aventure de science-fiction dans les méandres de ce nouvel environnement culturel qui constitue notre réalité quotidienne. Sans, bien évidemment, rejeter en bloc ces nouvelles technologies, il est temps en revanche d'observer attentivement les pièges que tend la société technico-financière digitalisée à chaque citoyen comme à chaque organisation. L'homo numericus doit ouvrir les yeux sur la portée de ses inventions.

C'est tout l'objet de ce livre, qui observe dans sa globalité l'écosystème de travail numérisé et met au jour les liaisons dangereuses qui existent entre les TIC et la pandémie du stress au travail. Infobésité, manque de temps chronique, dictature des chiffres, dissolution des relations humaines... : jamais l'influence directe de cette « laisse électronique » n'était aussi clairement apparue.Patrons, salariés, parents, enfants, pédagogues, dirigeants politiques... nous sommes tous concernés. Et c'est en déchiffrant notre environnement que nous acquerrons les moyens d'agir, d'infléchir et d'orienter nos choix, en refusant de laisser les algorithmes décider pour nous.







Docteur en sociologie, Thierry Venin a un parcours atypique : musicien de rue (avant la MAO), instituteur (avant les MOOC), aide-conducteur de train (avant la VACMA), chauffeur-livreur (avant le GPS) et homme-sandwich (avant Google AdSense), il dirige aujourd'hui une agence d'ingénierie informatique et il est chercheur associé au laboratoire SET (CNRS-UPPA).


Les débats du numérique

École des Mines

29,00

Le "plissement numérique" du monde est en cours et ce processus affecte les socles anthropologiques de nos sociétés. Le tissage continu, des écritures, des flux et des données, des êtres et des objets, de leurs pratiques, bref l'écologie de ces relations, de ces nouveaux territoires, ne cesse de croître sous ces conditions. Ces transformations sont loin d'être consensuelles et elles mettent en tension les agencements socio-techniques, cognitifs, économiques, environnementaux, culturels, professionnels... Cet ouvrage a pour but d'appréhender des "débats du numérique" en les éclairant de regards issus de champs disciplinaires différents.

Sont ici rassemblées des contributions de chercheurs et de praticiens analysant le passage à de nouveaux modes de gouvernance du web et des collectifs numériques, à de nouvelles économies politiques des savoirs et des "Data" : la régulation d'Internet et la complication croissante de ses infrastructures et des acteurs qui les produisent ; le renouvellement puissant des "Gommons" et des intelligences collectives soutenu par le mouvement hétérogène de l'Open Data ; le web des données et la question politico-cognitive des écritures ; l'hégémon du Datamining au coeur du marketing ; la montée du Data journalisme.

De même, le déploiement récent de dispositifs socio-numériques en organisation est examiné en appelant à une mise en débat des sémio-politiques qui caractérisent le management et les modes d'existences au travail. Est également interrogé, le monde militaire, sa quête insomniaque d'efficience et de performativité. Enfin, le monde de l'art est lui aussi ébranlé par la matière numérique comme nouvelle substance d'expression.

Collection créée et dirigée par Le Grico pour l'Institut des Nouveaux Territoires.


L'atout numérique
Neuf 10,00
Occasion 4,50

L’irruption du numérique dans notre existence développe fantasmes et inquiétudes. Éric Boustouller, patron de la plus grande société internationale de logiciels, veut mettre à plat les idées fausses sur cette révolution et dévoile l’envers de la médaille.
- Le numérique ne va pas uniformiser nos comportements. Au contraire, le « sur-mesure » devient et deviendra accessible à tous, que ce soit dans le domaine de l’éducation, de la santé ou de la vie personnelle. 
- Penser « grand », mondialisé, signifie la perte de contrôle de repères, d’identité. Non, c’est la possibilité pour tous les talents, quels que soient l’âge ou l’origine, de se réaliser et d’être reconnus au-delà de nos frontières. 
- Les écrans nous rendent passifs et abrutissent nos enfants. Non, le numérique booste la participation, l’autonomie, la décision et marque la fin des logiques « up down ». 
- Le virtuel favorise le repli sur soi. Non, Internet réinvente le lien et la solidarité entre les personnes, les générations, les milieux sociaux… 
- Internet fait s’emballer le temps. Non, le numérique ouvre une troisième voie ni slow, ni fast mais agile. 
- L’homme va être dépassé et surveillé par les machines. Non, l’intelligence que le numérique injecte dans notre quotidien va nous rendre plus efficaces, plus libres, plus responsables. 

Un ouvrage clair et vivant qui rassemble des données rigoureuses, des exemples vécus et livre une vision humaniste abordant les grands enjeux de société.


Les 10 commandements de l'ère numérique

Douglas Rushkoff

Fyp éditions

12,00

Internet, le web et les gadgets omniprésents que nous portons sur nous font désormais partie de nos vies. Mais ont-ils vraiment tenu toutes leurs promesses ? Sommes-nous pleinement satisfaits de ces technologies numériques sensées simplifier nos vies ? Il est facile d'admettre que ce n'est pas le cas. Par la force des choses, nous nous sommes adaptés à ces outils bien plus qu’ils se sont adaptés à nous.
Nous nous sommes habitués à être passifs, à ne rien modifier, à ne pas chercher à tout comprendre. Jusqu'à perdre de vue l'essentiel : le sens de ce que nous faisons, la façon dont nous vivons, travaillons, ou interagissons avec nos semblables. Aujourd'hui, il est devenu indispensable et urgent de changer la nature de nos vies numériques. Et, quand Douglas Rushkoff, gourou de la cyberculture, jadis pionnier et évangélisateur du numérique, se penche avec lucidité sur ce qu'est devenu notre cyber-monde, cela donne un texte fort, sans concession et terriblement utile.
Un ouvrage qui nous rappelle que nous avons, tous, une responsabilité dans la manière dont nous utilisons ces outils et ces technologies, et dans la manière dont ils façonnent nos vies. Il met en évidence nos comportements devenus banals, mais loin d'être dépourvus de conséquences néfastes, et même dangereuses à court terme. Ces « 10 commandements » marqués du sceau de la sagesse apportent un éclairage et une prise de recul qui ne visent qu'un seul but : replacer l'humain au cœur des technologies numériques.
Ce livre d'une rare pertinence, accessible à tous et empreint de bon sens, nous aide à reprendre le contrôle. Il faut le lire, le relire et faire lire. De toute urgence.