Opération 'Mots pour maux'

Opération "Mots pour maux"

Du 16/02 au 02/03/2019, cinquante des plus importants libraires de France se mobilisent pour défendre l’accès à la lecture pour tous, et oeuvrent pour l’autonomie des personnes aveugles et malvoyantes avec l’association Valentin Haüy.

Chaque année, plus de 68 000 nouveaux livres sont publiés et commercialisés. Dans cette production pléthorique, on évalue à 8 % seulement le volume de titres « adaptés », c’est-àdire accessibles à des personnes handicapées ou atteintes de troubles DYS (dyslexie, dysphasie, dyspraxie), de troubles spécifiques cognitifs ou de troubles des apprentissages.
En France, 1 700 000 personnes sont déficientes visuelles (dont 60 000 aveugles). On estime que 6 à 8 % de chaque classe d’âge est porteuse d’un trouble DYS, soit plus de 4 millions de personnes. Toutes ces personnes sont, à des degrés divers, empêchées de lire du fait de leur handicap.
Seulement 30 000 personnes handicapées font appel à l’édition adaptée pour pallier leurs difficultés d’accès à l’écrit (estimation Ministère de la Culture).

Que font les autres ?

C’est au-devant de ces publics-là que Les Libraires ENSEMBLE ont décidé de porter leur action.

LES LIBRAIRES ENSEMBLE SOUTIENNENT L’ASSOCIATION VALENTIN HAÜY
Du 16/02 au 02/03/2019, cinquante des plus importants libraires de France se mobilisent pour défendre l’accès à la lecture pour tous, et oeuvrent pour l’autonomie des personnes aveugles et malvoyantes avec l’association Valentin Haüy.

Du 16 février au 2 mars, Les Libraires Ensemble vous proposent une sélection d’ouvrages accessibles aux personnes en situation de handicap ou de troubles DYS : livres lus, livres en grands caractères, livres en braille, livres en pictogrammes, livres faciles à lire, livres DYS.
Pour rendre le savoir et la culture accessibles à TOUS, ils proposeront ainsi une sélection d’ouvrages adaptés, mais aussi des romans, des livres « qui font du bien », des livres jeunesse, à leurs clients, aux bibliothèques et aux écoles.

Everything everything

Le Livre de poche jeunesse

Neuf 6,90
Occasion 3,11

Ma maladie est aussi rare que célèbre, on l'appelle "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.


Être beau
20,99

Pendant trois ans, Frédérique Deghelt, écrivain, et Astrid di Crollalanza, photographe, ont donné image et parole à ceux qui ne sont généralement pas représentables, pas audibles, et que nous appelons « handicapés », sans jamais donner à ce mot une autre définition que celle d’un manque.

Être beau, ce sont dix-huit portraits croqués par Frédérique Deghelt, qui est mère d’un enfant différent. Elle a rencontré des gens de tous âges, tous milieux, toutes professions, qui ont pour point commun de ne pas être dans la « norme ». Elle partage avec nous une réflexion engagée sur l’image de soi et la place de l’Autre dans notre société. Quel miroir nous tendent ces corps brisés ou infirmes, qui sont aussi des corps réparés, transcendés ? Quels sont leurs pouvoirs, physiques et symboliques ? Qu’ont-ils à nous apprendre ?

Être beau, ce sont dix-huit séances de pose où chaque personne photographiée a choisi son univers, son décor, pour se présenter comme elle le souhaitait. Un corps-à-corps avec notre condition humaine… Parce qu’être beau, c’est être soi.

Voir le site :  www.etrebeau.org


De l'âme

Le Livre de Poche

6,90

Votre missive contient une singulière requête : « Parlez-moi de l’âme »…

Votre phrase : « Sur le tard, je me découvre une âme », je crois l’avoir dite à maintes reprises. Mais je l’avais aussitôt étouffée, de peur de paraître ridicule. Sous votre injonction, je comprends que le temps m’est venu de relever le défi…

J’écris le mot « âme », je le prononce en moi-même, et je respire une bouffée d’air frais. Par association phonique, j’entends Aum, mot par lequel la pensée indienne désigne le souffle primordial. Instantanément, je me sens relié à ce désir initial par lequel l’univers est advenu, je retrouve au plus profond de mon être quelque chose qui s’était révélé à moi, et que j’avais depuis longtemps égaré, cet intime sentiment d’une authentique unicité et d’une possible unité.

F. C.

 

Petit livre, grand livre, beau livre dense et profond. La Croix.

Une écriture subtile et aérée, humble et ouverte aux autres. Télérama.

De superbes pages. Le Figaro.



L'HEURE DES PAPAPIS - GROS CARACTERES
16,00

Et si c'étaient les papas qui allaient chercher leurs enfants à l'école ?
Un album débordant d'humour !

Le mot de l'éditeur :
La maîtresse l'a décidé : « Demain, ce sera l'heure des papas. » Mais lorsqu'ils apprennent la nouvelle, ces derniers trouvent tous une mauvaise excuse : tandis que Monsieur Lion prétexte que c'est pile l'heure de sa sieste, Monsieur Pigeon objecte qu'il ne connaît pas le chemin de l'école... Mais leurs femmes ne sont pas dupes et trouvent chacune une solution pour contrer leur manque de volonté. Et si, finalement, aller chercher les bouts de choux à l'école n'était pas une corvée, mais l'occasion de papoter avec les potes ? Et si les papis s'y mettaient aussi ?

Cette version « gros caractères » est particulièrement adaptée aux lecteurs malvoyants ou ayant des difficultés de lecture.