Rentrée littéraire 2016

Comme tous les ans la rentrée littéraire est un événement éditorial de grande ampleur. Nous aimons les évènements, faire la fête et transmettre notre enthousiasme. C'est parti pour le dossier Rentrée littéraire 2016 !!!

Le grand jeu
Neuf 18,00
Occasion 6,20

Une femme décide de partir vivre en autarcie dans un refuge high-tech dans la montagne : que ce soit le jardin ou les panneaux solaires, tout est pensé pour l'autonomie, la vie loin des autres, sans les « les ingrats, les envieux, les imbéciles », avec la nature pour seul environnement. Pourquoi ? Qui est-elle ? Comment en est-elle arrivée là ? Nous n'aurons jamais les réponses à ces questions mais finalement, nous n'avons pas besoin des réponses pour observer le « grand jeu » : cette retraite loin du monde est contrariée par la rencontre d'une personne ayant fait le même choix qu'elle et chacune essaye de battre l'autre au jeu de l'ermite, chacune joue avec les frontières de l'humanité, que ce soit vers la sagesse ou vers l'animalité.
Laissez-vous porter par ce roman sec et dense qui vous habitera pendant très longtemps. Mais attention, le style de Céline Minard est aussi tranchant que l’histoire qu'elle nous raconte.
Céline Minard nous avait bluffé il y a deux ans avec son western époustouflant, Faillir être flingué (qui lui avait valu le prix du Livre Inter). Elle nous revient avec un texte hors du commun !


Un paquebot dans les arbres
19,80

Dans la France glorieuse de l'après-guerre, Valentine Goby nous raconte les béances de l'Etat Providence naissant : un couple de cafetiers, éperdument amoureux l'un de l'autre, dont le café marche bien et dont les enfants grandissent dans le bonheur, se voit ruiner par la tuberculose du père. Basé sur une histoire vraie et situé dans un endroit fascinant qu'est le sanatorium d'Aincourt (le fameux paquebot), Valentine Goby aborde les zones d'ombre de l'Histoire pour en faire un roman : mais tout son talent est de transformer ces ombres en roman solaire. Ce livre est tout autant un roman de formation, un roman social ou un roman d'amour !
Valentine Goby avait reçu le premier Autre Prix en 2013 pour Kinderzimmer (Prix des libraires 2014).


La danse des vivants
22,00

En Août 1918, un soldat français se réveille amnésique. Il parle aussi bien le français, que l'allemand ou le Russe, bien qu'il ignore pourquoi.
Les services secrets vont alors se servir de lui comme espion. Il sera soumis à de nombreux électrochocs, qui ne donneront aucun résultat. Mémoire « Sold-out » !

Pris au piège dans cette existence qui n'est pas la sienne, il devra trouver sa place dans son pays, bien que la recherche de sa propre identité prime sur le reste.
Antoine Rault nous offre ici un roman historique captivant, qui démontre l'absurdité de la guerre et les atrocités physiques autant que psychologiques de cette époque.


Vivre près des tilleuls

L'Ajar

Flammarion

Neuf 13,00
Neuf à prix réduit 4,50

Ce roman est ce que l'on appelle un projet littéraire, un sacré projet littéraire en fait ! L'Ajar (Association de jeunes auteur-e-s romandes et romands) est un collectif de jeunes auteurs suisses qui ont eu comme projet de construire un texte d'une seule voix avec 18 auteurs. Intriguant...

Esther Montandon est une auteur ayant eu un certain succès avant le drame de sa vie. Le dépositaire de son testament retrouve dans les archives de l'écrivaine des textes pouvant tenir lieu de journal intime. Ce roman est une sorte de compilation de ces textes, retraçant une vie en pointillés. Non seulement l'incroyable travail de L'Ajar nous offre une seule voix, celle d'Esther Montandon, mais cette voix m'a touchée dans l'économie de mots, la justesse et la pudeur de ce journal intime.

Comment un collectif peut nous offrir un texte juste, essentiel. U premier roman et une très belle découverte !


Légende
20,00

Nel et Matt, deux quadragénaires, se lancent dans la réalisation d'un documentaire sur une boîte de nuit mythique de province dans les années 70 et 80. Mais de fil en aiguille, ce documentaire se dirige vers l'histoire de deux frères à la trajectoire éphémère. Et c'est finalement vers leur histoire à eux qu'ils reviennent : des hommes qui vivent à la campagne mais ne vivent pas du sol, des rurbains en somme. Quels liens entretiennent-ils avec le monde rural, leur milieu d'origine ? Qu'advient-il de ses espaces qui ne sont plus exploités ? Comment ces campagnes ont-elles évolué vers la rurbanité ?
Un magnifique roman qui explore les liens entre les hommes et leur cadre de vie, des années 70 à nos jours. Un roman important sur une certaine France. Un jeune auteur en passe de devenir un grand comme nous l'avait fait pré-sentir son précédent ouvrage, Les Grands.