www.leslibraires.fr

Une pluie d'étoiles avec une heure lumière

Les agents de Dreamland

Kiernan, Caitlín R.

Le Bélial

9,90

Winslow, Arizona. Deux agences du renseignement y ont dépêché leur meilleur élément. Il y a le Signaleur, un homme désabusé, brûlé aux secrets défense d’un nombre d’administrations qu’il ne peut même plus compter. Et il y a Immacolata Sexton, un mythe vivant, une femme à la réputation proprement terrifiante — si elle n’était pas humaine, le Signaleur n’en serait pas plus étonné que cela… Leur mission ? Enquêter sur une secte dont on vient de retrouver les membres à l’état de cadavres horriblement mutilés au cœur du désert. Une femme en a réchappé. Persuadée d’être investie d’une mission sacrée, elle représente peut-être une bombe à retardement pour l’humanité toute entière… Car dans les tréfonds ténébreux du Système solaire, la sonde New Horizons s’approche de Pluton. Or, nul ne sait ce qu’elle va vraiment trouver aux abords de la planète naine…


Vigilance

Bennett, Robert Jackson

Le Bélial

10,90

Trois tireurs armés jusqu’aux dents lâchés dans un « environnement » public aléatoire délimité. Un but : abattre le plus de personnes possible. Une promesse : un énorme paquet de fric pour celui qui quitte les lieux indemne. Si l’une des « cibles » met hors d’état de nuire l’un des tireurs et survit, une part du pactole lui échoit. Des règles simplissimes, et des dizaines de drones qui filment le tout pour le plus grand bonheur de millions de spectateurs hystérisés, d’annonceurs aux anges et de John McDean, producteur et chef d’orchestre de Vigilance, le show TV qui a résolu le problème des tueries de masses aux États-Unis…


Le nexus du docteur Erdmann
9,90

Henry Erdmann est un physicien de haut vol, l'un des pères de l'Opération Ivy et de la puissance nucléaire américaine. Était, plutôt, car aujourd'hui, vieux et perclus, Henry Erdmann n'est que le triste reflet de celui qu'il fut, quand bien même il continue de donner quelques cours à l'université pour des étudiants qu'il ne comprend plus depuis bien longtemps... Aussi, lorsque cette douleur impensable lui vrille le cerveau, c'est presque avec soulagement qu'il accueille ce qu'il croit être une attaque cérébrale. Sauf qu'il ne s'agit pas de cela... De nombreux pensionnaires de la maison de retraite dans laquelle il réside semblent avoir subi le même sort. Et tous, bientôt, commencent à voir des choses... Des choses impossibles...

« Nancy Kress est l'un des meilleurs auteurs de SF contemporains.
Son usage de la science est aussi habile que porteur de réflexions, ses récits aussi affutés que riches de sentiments. »
Kim Stanley Robinson


Le Choix

Paul J. McAuley

Le Bélial

7,90

Ils sont amis depuis toujours, ils ont seize ans ou presque. Damian vit et travaille avec son père, éleveur de crevettes et cogneur d'enfants. Lucas s'occupe de sa mère, ancienne passionaria d'un mouvement écologiste radical clouée au lit par la maladie dans la caravane familiale. Le monde est en proie à un bouleversement écologique majeur — une montée des eaux dramatique et une élévation de la température moyenne considérable. Au cœur du Norfolk noyé sous les flots et écrasé de chaleur, la rumeur se répand : un Dragon est tombé du ciel non loin des côtes. Damian et Lucas, sur leur petit voilier, entreprennent le périlleux voyage en quête du mystérieux artefact extraterrestre, avec en tête un espoir secret : décrocher la clé des étoiles... « McAuley produit une SF aussi hardcore qu'intelligente. » The Guardian


Dragon

Le Bélial

8,90

Bangkok. Demain. Le régime politique vient de changer. Le dérèglement climatique global a enfanté une mousson qui n'en finit plus. Dans la mégapole thaïlandaise pour partie inondée, un assassin implacable s'attaque à la facette la plus sordide du tourisme sexuel. Pour le lieutenant Tannhäuser Ruedpokanon, chargé de mettre fin aux agissements de ce qui semble bien être un tueur en série, la chasse à l'homme peut commencer. Mais celui que la presse appelle Dragon, en référence à la carte de visite qu'il laisse sur chacune de ses victimes, est-il seulement un homme ? « On le voit, contrairement à Antoine Volodine qui prône le post-exotisme, fondé sur la subversion de l'idée même d'Auteur, Thomas Day s'avère le tenant du pur-exotisme où l'écrivain s'affirme tel un vengeur masqué à l'assaut des tares de l'Humanité. » Philippe Curval