www.leslibraires.fr
Dieu ne nous doit rien, Brève remarque sur la religion de Pascal et l'esprit du jansénisme
EAN13
9782226379863
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
Bibliothèque Albin Michel Michel des idées
Langue
français

Dieu ne nous doit rien

Brève remarque sur la religion de Pascal et l'esprit du jansénisme

Albin Michel

Bibliothèque Albin Michel Michel des idées

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782226213662
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • Aide EAN13 : 9782226213662
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      31 pages

      Copier/Coller

      31 pages

      Partage

      6 appareils

    15.99

  • Aide EAN13 : 9782226379863
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • Aide EAN13 : 9782226379863
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      31 pages

      Copier/Coller

      31 pages

      Partage

      6 appareils

    15.99

Autre version disponible

On aurait tort de croire dépassés les querelles théologiques sur la grâce et
les conflits d'interprétations de l'enseignement de saint Augustin qui ont
troublé le Grand Siècle. Ils portent en eux la rupture de la modernité.

Attiré par cet âge triomphant des grandioses constructions philosophiques,
l'auteur de Chrétiens sans Eglise, Leszek Kolakowski, poursuivant sa quête des
fondements du monde moderne, devait fatalement rencontrer Pascal et le
mouvement janséniste. Nourri par l'héritage augustinien, le penseur de Port-
Royal pressent que trop accorder à l'homme reviendrait à réduire les droits de
Dieu et que la théologie jésuite tend à l'effacement de la transcendance. Il
adopte ainsi, avant la lettre, la posture d'un adversaire des Lumières. Mais
sa défense du christianisme, qui serait seul capable d'assurer la béatitude de
l'homme, se brise sur la volonté d'un Dieu impénétrable.

À travers une lecture très personnelle de l'oeuvre de Pascal, Leszek
Kolakowski, en philosophe, pose à nouveau la question, sans cesse reprise soit
dans un horizon religieux, soit dans celui de l'anti-humanisme du XXe siècle,
de l'énigmatique condition humaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.