www.leslibraires.fr
Reportères de guerre, Goût et coûts
EAN13
9782356715470
Éditeur
Presses des Mines
Date de publication
Collection
Sciences sociales
Langue
français

Reportères de guerre

Goût et coûts

Presses des Mines

Sciences sociales

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782356715470
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    15.99

Autre version disponible

Qu’est-ce qui conduit une journaliste à choisir la guerre comme terrain de
travail ? Être reportère de conflits armés, c’est à la fois s’engager,
rejoindre un collectif professionnel (une « amitié dentifrice », disait Isabel
Ellsen), mais aussi connaître l’ennui, voir la violence, risquer des
blessures, un « jeu personnel avec la mort » témoignait Brigitte Friang.
L’ouvrage se penche sur cette activité pour comprendre comment elle est vécue,
quels bénéfices en sont tirés, quels dommages en découlent, comment les
proches y contribuent. Il montre comment les situations de tension extrême
construisent un attachement particulier au monde, un goût singulier. Il
interroge aussi la place grandissante des journalistes femmes, le rôle des
ressources de genre et des assignations dans cette transformation, les
inégalités persistantes. Ce livre emprunte un chemin original pour répondre à
ces questions. L’auteur propose d’abord quinze portraits subjectifs et
exploratoires de femmes (Andrée Viollis, Gerda Taro, Oriana Fallaci, Christine
Spengler, Catherine Jentile...) qui, depuis un siècle, ont couvert des
conflits armés. Ensuite, à travers l’analyse des carrières et des entretiens
avec une cinquantaine de journalistes, femmes et hommes, qui exercent ou ont
exercé sur des terrains de conflit, ainsi qu’une dizaine de leurs proches, il
interroge les circonstances et les intérêts pour un métier où désormais, dans
la plus jeune génération, la parité des effectifs s’établit.
S'identifier pour envoyer des commentaires.