www.leslibraires.fr
Fuir l'Eden
EAN13
9782363391605
Éditeur
Finitude
Date de publication
Collection
FINITUDE
Langue
français
Langue d'origine
français

Fuir l'Eden

Finitude

Finitude

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782363391605
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    12.99

  • Aide EAN13 : 9782363391612
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    12.99

Autre version disponible

Ceux que je suis, le premier roman d’Olivier Dorchamps, paru à la rentrée
2019, a été plus que remarqué : \- Plus de 11 000 ex. vendus en grand format
\- 15 000 chez Pocket \- 13 prix remportés et sélectionné par 8 autres \-
Talent Cultura Le second roman d’Olivier Dorchamps, à la fois familial et
social, reste dans la même ligne que le premier. Si dans Ceux que je suis, il
s’intéressait à la difficulté de vivre et de se construire entre deux
cultures, dans Fuir l’Eden il est question de déterminisme social et de la
volonté d’échapper à son héritage. Adam a 17 ans et vit dans une tour de la
banlieue de Londres, l’Eden, où le quotidien est violent, sans espoir, celui
d’une classe ouvrière cassée par le thatchérisme qui se réfugie dans l’alcool
et la haine des étrangers. Depuis le départ de sa mère, huit ans plus tôt,
Adam n’a qu’un but : protéger sa petite sœur, Lauren, d’un père brutal qu’il
hait. Une ancienne prof, Claire, tente de lui faire comprendre que la porte de
sortie peut être la lecture, l’éducation (« la jeunesse fait moins peur quand
elle respecte la grammaire »), même si, amer et fataliste, Adam reste persuadé
que l’on ne s’échappe jamais vraiment de l’Eden. Un jour, sur un quai, il
empêche une fille de se jeter sous un train. Troublée, elle prend la fuite,
lui abandonnant le sac à main par lequel il l’a rattrapée. Adam est
bouleversé. Il voudrait la revoir. Avec l’aide de ses deux copains, Pawel le
Polonais et Ben le Somalien, il se lance dans un véritable jeu de piste pour
la retrouver. Pour la première fois, Adam tombe amoureux. Mais comment ne pas
avoir honte quand la fille de vos rêves vous prend pour une racaille ? Comment
se montrer romantique, quand on est nourri de YouPorn ? Comment la conquérir
quand dans sa famille on a connu plus de coups que de caresses ? Comment aimer
quand on a été abandonné ? Fuir l’Eden, c’est L’Éducation sentimentale revue
par Ken Loach. Fuir l’Eden est un roman extrêmement riche, aux multiples
histoires imbriquées qui abordent de nombreux thèmes dans l’air du temps (la
diversité, les violences familiales, les inégalités culturelles et
économiques, le déterminisme et l’ascension sociale…) mais, heureusement, sa
densité romanesque lui permet d’éviter l’écueil du roman à thèse. Une fois
encore, Olivier Dorchamps se montre d’une grande justesse dans la psychologie
de ses personnages et nous propose, entre autres, une magnifique galerie de
portraits de femmes qui, toutes, aideront Adam à devenir un homme. Un roman
tenu, efficace, bien construit, bien écrit, touchant, bref un bon roman comme
on les aime… Après une enfance parisienne, le franco-britannique Olivier
Dorchamps a vécu à Washington et à Londres. Il vit aujourd’hui à Nice. Ceux
que je suis, son premier roman paru en 2019, a remporté treize prix
littéraires, dont plusieurs prix lycéens.
S'identifier pour envoyer des commentaires.