www.leslibraires.fr
De Nova Lisboa à Brasília, L'invention d'une capitale (XIXe-XXe siècles)
EAN13
9782371540262
Éditeur
Éditions de l’IHEAL
Date de publication
Collection
Travaux et mémoires
Langue
français

De Nova Lisboa à Brasília

L'invention d'une capitale (XIXe-XXe siècles)

Éditions de l’IHEAL

Travaux et mémoires

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782371540262
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    10.99
À quoi sert une ville quand elle n'existe pas ? Ou pas encore ? Quand elle n'a
pas épousé un espace, délimité son territoire, accueilli une communauté,
engendré une société qui pourra en retour bousculer ses formes ? À quoi
correspond cet impérieux besoin social de projeter ou de fonder, même sur le
papier ou en parole, des villes ? L'histoire urbaine ne s'est pas encore
vraiment penchée sur ces questions. L'ambition d'une nouvelle capitale pour le
Brésil - ce que l'on appelle l'invention de Brasília - s'offre comme un bel
exemple pour cerner les potentialités sociales de la ville en projet. Durant
plus d'un siècle et demi, de nombreux plans sont établis pour le transfert du
siège de la capitale et la construction d'une ville nouvelle. Depuis le rêve
d'une Nova Lisboa caressé par les conseillers de dom João VI, au début du XIXe
siècle, jusqu'à la construction de Brasília entreprise par Juscelino
Kubitschek, entre 1957 et 1960, divers projets sont esquissés, mis au point ou
débattus, reflets d'ambitions politiques et sociales souvent rivales. Les
différents noms suggérés (Nova Lisboa, Cidade Pedrália, Imperatória,
Tiradentes, Ibéria, Planaltina, Vera Cruz et Brasília), de même que l'usage
original de l'histoire dans les procédures et rituels de fondation invitent à
prêter attention aux capacités de la ville en projet à susciter des identités
nouvelles et à reformuler des liens sociaux. Après avoir retenu le souffle de
la planète lors de son inauguration en avril 1960, Brasília est peu à peu
tombée dans l'oubli. Le rêve d'une ville des égaux prophétisé par l'urbaniste
Lúcio Costa et l'architecte Oscar Niemeyer a été discrédité par la dictature
et la corruption. Cet ouvrage voudrait aussi faire revivre le mythe, l'utopie
et l'épopée de Brasília, de son invention, de sa fondation et de ses
fondateurs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.