www.leslibraires.fr
Americanisation in 20th Century Europe: business, culture, politics. Volume 2
EAN13
9782490296088
Éditeur
Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Date de publication
Collection
Histoire et littérature du Septentrion (IRHiS)
Langue
français

Americanisation in 20th Century Europe: business, culture, politics. Volume 2

Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion

Histoire et littérature du Septentrion (IRHiS)

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782490296088
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    13.99
Ce volume apporte une contribution importante au débat sur les interactions
entre l‘Amérique et l’Europe au xxe siècle. Il pose des interrogations sur le
sens courant de “Américanisation” et voudrait offrir de nouveaux et fructueux
points de départ pour de futures recherches et discussions. L‘approche choisie
utilise la vision la plus large possible de l‘influence américaine, englobant
l‘ensemble de la sphère micro-économique et abordant non seulement les
entreprises, mais aussi la culture des consommateurs et des entreprises en
général. Pris comme un ensemble, les différents chapitres de cet ouvrage
confirment l‘importance des États-Unis comme point de référence pour les
entrepreneurs et les consommateurs européens. Simultanément, ils apportent un
éclairage nouveau sur la complexité du processus d’Américanisation qui fut
toujours plus que le simple transfert unilateral ou “l‘exportation” dֹ’idées.
Ils insistent également sur la multiplicité des effets qui vont du rejet pur
et simple à l’acceptation selective traditionelle. Mais avant tout, ils
renforcent l’idée selon laquelle l’Américanisation est un phénomène social,
qui concerne des populations réelles dans des contextes spécifiques, que ce
soit au niveau des entreprises, de l’industrie ou de la société, et dont les
motivations s’étendent du simple l’idéalisme aux raisons plus venales.

*[XVIIIe]: 18e siècle
S'identifier pour envoyer des commentaires.