www.leslibraires.fr
Rodina
EAN13
9782754836197
Éditeur
Futuropolis
Date de publication
Collection
Albums Futuropolis
Langue
français
Langue d'origine
français

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782754836173
    • Fichier EPUB à mise en page fixe, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

  • Aide EAN13 : 9782754836197
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

Autre version disponible

En 1942, Lena, lycéenne, distribuait des tracts antinazis dans une petite
ville d’Union soviétique occupée par les Allemands. Deux mois plus tard, elle
était emmenée, avec d’autres et sans ménagement, au camp d’Errouville, un camp
de travail près de Villerupt, en Lorraine. Dans le camp d’Errouville, il y
avait des Ukrainiens, des Polonais, des Soviétiques, des Tziganes, des Juifs
allemands et près de six cents femmes russes et biélorusses. Parmi elles,
Nadedja Lissoviets puis Rozalia Fridzon formèrent ' Rodina ', le seul et
unique détachement de la résistance française. Elles furent toutes les deux
élevées au grade de lieutenant des Forces françaises de l’intérieur (FFI). Et
Enrico ? Ah, Enrico... vous savez, l’accordéoniste de Bella ciao... Enrico ne
s’appelait pas Enrico mais Heinrich. Heinrich Becker. Il était allemand.
Prisonnier puis maquisard. Après la guerre, il est resté à Villerupt. Pourquoi
est-il venu ici ? Pourquoi tout le monde l’appelle Enrico ? Il y a tellement
d’histoires qui circulent sur lui... Dans la lignée de Bella Ciao, voici le
nouveau titre historique de Baru, grand prix de la ville d’Angoulême.
S'identifier pour envoyer des commentaires.