www.leslibraires.fr
Les villages de Dieu
1 autre image
EAN13
9782897127299
Éditeur
Mémoire d'encrier
Date de publication
Collection
Roman/Récit
Langue
français

Les villages de Dieu

Mémoire d'encrier

Roman/Récit

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782897127299
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane

    Mise en Forme

    • Ordre de lecture
    • Numérotation de pages équivalente au document imprimé
    • Usage du contraste

    Fonctionnalités

    • Navigation dans la table des matières
    • Brèves descriptions alternatives
    • Navigation suivant/précédent

    Normes et Réglementations

    • Aucune information
    11.99

  • Aide EAN13 : 9782897127305
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    11.99

Autre version disponible

Ce sont les femmes qui font que l’édifice ne tombe pas, même s’il est
fragilisé par la misère, l’incertitude et la faillite institutionnelle, dit
l’auteure. Tout ça passe à travers le corps des femmes. La violence, c’est
d’abord les hommes, tout comme le bruit et le grand désordre. – Entrevue
d’Emmelie Prophète avec Mario Cloutier, La Presse Le cinquième roman d’Emmelie
Prophète nous embarque dès les premières pages. L’écriture emprunte au
reportage journalistique un certain art de la description et de l’immersion et
aux chroniques d’actualité l’incarnation des personnages, l’urgence du présent
et de ce qu’il dit du monde et des êtres. Un texte saisissant. – Anne Bocandé,
Jeune Afrique Il y a quelque chose d’extraordinaire dans ce roman. Les femmes
sont remarquables. C’est par elles que passe la lumière.. – Michel Désautels,
Désautels le dimanche D’une puissance romanesque époustouflante, portée par des
personnages divers issus du quotidien, ce livre fait un tatouage dans notre
mémoire. – Ricot Marc Sony, Le Nouvelliste Emmelie Prophète, avec une grande
économie de moyens, donne à ressentir la vie des êtres, particulièrement des
femmes. – Yves Chemla, Le National Avec ce qu’il faut d’audace, la romancière
imagine son héroïne connaître la gloire en racontant sur un téléphone la vie
des femmes de la cité qu’on s’arrache sur les réseaux sociaux. Un pari réussi
tant on croit avoir vraiment croisé cette jeune fille après l’avoir côtoyée
dans ces pages. – Valérie Marin La Meslée, Le Point
S'identifier pour envoyer des commentaires.