www.leslibraires.fr
Le Maître d'armes
EAN13
9782940628254
Éditeur
Editions des Syrtes
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français

Le Maître d'armes

Editions des Syrtes

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782940628247
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    10.99

  • Aide EAN13 : 9782940628254
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    10.99

Autre version disponible

Alexandre Dumas n’a pas laissé la Russie hors de sa géographie romanesque, ni
de ses itinéraires personnels. Bien avant son voyage de 1858, il écouta avec
attention le récit de son maître d’armes, Augustin Grisier (1791-1865), revenu
d’un séjour de dix ans au pays des tsars, où il enseignait l’art de l’escrime
aux jeunes aristocrates de Saint-Pétersbourg et de Moscou. Parmi ceux-ci
figurait Ivan Alexeïevitch Annenkov, déporté en Sibérie pour avoir participé à
la conspiration de décembre 1825. Une jeune Française, Pauline Gueble, modiste
dans la capitale russe, partagea son sort et passa le reste de sa vie à ses
côtés. Dumas fit de Grisier le narrateur, et de son récit la base du Maître
d’armes. En 1826, la France est ruinée par les campagnes napoléoniennes et la
Russie apparaît comme un pays de cocagne. En quête de gloire et de fortune,
Grisier, part donc pour Saint-Pétersbourg. Après un voyage éprouvant, il se
lie d’amitié avec Louise Dupuis, une modiste française expatriée, ainsi que
son amant le comte Alexis Vaninkoff, jeune lieutenant de la garde de
l’empereur. À la mort du tsar Alexandre, des conspirateurs, avec lesquels
Alexis s’est laissé entraîner par désœuvrement, profitent du trouble pour
essayer d’instaurer une république. Cependant, mal préparé, ce complot des
décembristes, est un échec. Tous les protagonistes sont arrêtés et le comte
Alexis est condamné à l’exil perpétuel en Sibérie. S’ensuivent des ennuis
inattendus pour notre maître d’armes. À la croisée de ces destins, périls et
prouesses, complots abjects et intrigues amoureuses se succèdent sous la plume
d’Alexandre Dumas dans un style palpitant. Il met ici tout son amour pour une
Russie qui le fascine et qu’il s’efforce de comprendre. Le Maître d’armes
dévoile une facette surprenante de conteur et d’écrivain-voyageur. Lorsque
Dumas se rend en Russie en 1858-1859, le gouverneur de Nijni Novgorod lui fait
la surprise de lui présenter Pauline (personnage de Louise), et le comte Ivan
Annenkov (Alexis) qui avaient été autorisés par Alexandre II à revenir d’exil.
S'identifier pour envoyer des commentaires.