www.leslibraires.fr
Gouverner par les données ? Pour une sociologie politique du numérique
EAN13
9791036205989
Éditeur
ENS Éditions
Date de publication
Collection
Gouvernement en question(s)
Langue
français

Gouverner par les données ? Pour une sociologie politique du numérique

ENS Éditions

Gouvernement en question(s)

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9791036205989
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    14.99

Autre version disponible

Cet ouvrage est une invitation à entrer dans la boîte noire des algorithmes,
non pas d’un point de vue technique, mais de sociologie politique. La
multiplication des données disponibles en ligne, couplée au progrès de
l’intelligence artificielle, ont-ils des effets sur les manières de gouverner
? Les algorithmes peuvent-ils « prédire » les comportements des citoyens ?
Comment sont fabriqués ces algorithmes, dits prédictifs, et par qui ? Sont-ils
neutres et objectifs ? Quels sont les enjeux sociaux, éthiques et politiques,
liés à l’exploitation des données ? Et quelles sont les stratégies
commerciales et marchandes à l’œuvre ? Peut-on encore protéger nos données ?
Derrière l’exploitation des données, il y a bien des visions du monde. Il
s’agit alors de penser l’algorithme comme un objet politique et social,
produit par des acteurs et issu de commandes privées et désormais aussi
publiques. Ces lignes de codes et de calculs complexes ne peuvent être
dissociées de leurs conditions de production : elles sont encastrées dans un
ensemble organisationnel et professionnel spécifique et portées par des
intentions et volontés politiques. À travers une série d’études de cas et
l’apport d’enquêtes empiriques poussées et inédites, ce volume permet de
saisir en contexte comment sont utilisées nos données et quelles sont les
influences possibles sur les modes de gouvernance et les prises de décision.
La force de cet ouvrage, à la croisée de la sociologie économique, du droit,
des sciences politiques et de l’informatique, est de poser les bases d’une
sociologie politique des données et du numérique, visant à dépasser et
déconstruire les mythes et les croyances véhiculées par le big data.
S'identifier pour envoyer des commentaires.