Et toi, tu as eu une famille ?
  •  
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Du monde entier
Langue
français
Langue d'origine
anglais

Et toi, tu as eu une famille ?

Gallimard

Du monde entier

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782072593314
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    13.99

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782072593307
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    13.99

Autre version disponible

Il en faut peu pour détruire une vie. Un mensonge, une maladie, un accident... En une nuit, un incendie a tout enlevé à June : sa fille Lolly, qui allait se marier le lendemain ; Will, son futur gendre ; Luke, son petit ami, et Adam, son ex-mari. Unique survivante et réduite à l'errance, elle traverse le pays en voiture, abandonnant la petite ville du Connecticut où a eu lieu la catastrophe, à la recherche de ce qui la lie encore à Lolly, avec qui ses relations étaient difficiles. La voix des habitants, touchés eux aussi par le drame, émerge peu à peu. Il y a Lydia, la mère de Luke, mise au ban de la société en raison d'un scandale passé, il y a Silas, un adolescent qui aime tirer sur son bang de temps en temps, et ce d'autant plus qu'il est le détenteur d'un secret qu'il aimerait oublier. Il y a aussi les commères de la ville, qui voient en Luke un coupable idéal, car ce jeune Noir, de vingt ans le cadet de June, a déjà été incriminé pour une affaire de drogue. Autant de voix, de délicates interférences, qui témoignent de cette tragédie et en explicitent peu à peu les causes. Bill Clegg dresse une galerie de portraits subtile et émouvante, dans un roman à la narration complexe qui est avant tout une ode à la famille –celle que l'on a, celle que l'on crée – si imparfaite et fracturée soit-elle. La réflexion qui sous-tend Et toi, tu as eu une famille ? est poignante – comment supporter l'insupportable, comment se remettre d'une telle épreuve ? – et se voit transcendée par l'espoir, la bonté et le pardon.
S'identifier pour envoyer des commentaires.