Face au mépris des classes / chroniques des violences légales et moins légales dans une cité des qua
Format
Relié
EAN13
9782748902792
ISBN
978-2-7489-0279-2
Éditeur
Agone éditeur
Date de publication
Collection
100 000 SIGNES
Nombre de pages
128
Dimensions
17 x 12 x 1 cm
Poids
152 g

Face au mépris des classes / chroniques des violences légales et moins légales dans une cité des qua

Agone éditeur

100 000 Signes

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


« Il est tout de même fantastique que ceux qui ont été élus pour garantir des droits aux citoyens s’offusquent de leurs propres échecs et les attribuent à quelques criminels. Il ne faut tout de même pas oublier que la zone de “non-droit” sortie à toutes les sauces, c’est avant tout celle où vivent des personnes qui n’ont pas les mêmes droits qu’ailleurs.
Dans ces belles déclarations, le droit à la sécurité est toujours l’arbre qui cache la forêt. Mais les autres droits ? Le droit aux soins ? À l’éducation dans des locaux de qualité, avec du personnel en nombre suffisant ? À des transports publics efficaces pour aller travailler partout où il y a (encore) du travail ? Le droit de savoir si ses enfants sont exposés ou non à l’amiante dans leur école ? Qui est responsable de la non-application de ces droits ? Seulement la poignée de délinquants qui agite les nuits de la Castellane !?
C’est un fait, un réseau puissant et mortifère règne sur cette cité. Mais qui peut croire que les politiques de la ville et de l’État sont à la hauteur de la situation ? Qui est garant de l’ordre – et de quel ordre ? Qui est responsable de la main-mise de la mafia sur ces jeunes ? Il faut repenser l’espace public dans l’intérêt des habitants et non des promoteurs immobiliers qui lorgnent sur ce flanc de colline à la vue imprenable sur toute la baie phocéenne. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.