La mémoire des sols
Format
Broché
EAN13
9782867814419
ISBN
978-2-86781-441-9
Éditeur
Presses Universitaires de Bordeaux
Date de publication
Collection
SCIETEREN
Nombre de pages
344
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
790 g
Langue
français
Code dewey
630
Indisponible
Les sols ont souvent été définis pour leurs propriétés lithologiques ou agronomiques et rarement comme des enregistreurs du milieu. Or, ils sont des interfaces des interactions des milieux et des societés.

Ils enregistrent des informations d'ordre lithologique, végétal et climatique et les effets des actions anthropiques. Leurs capacites de mémoire dépendent de la vitesse d'enregistrement, via les horizons organiques ou argileux. Les sols enregistrent les stabilités et les déstabilisations du milieu et sont donc des « boîtes noires » particulièrement intéressantes à étudier. Leurs horizons sont autant de compartiments mémoriels qui stockent des informations. Les sols sont également organisés en mosaiques et sont des archives spatio-temporelles très utiles pour reconstruire les paléo-environnements.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Simon Pomel