Le Parloir de la nation, Errances au pays des incertitudes démocratiques
  •  
Format
Broché
Éditeur
Publibook
Date de publication
Langue
français

Le Parloir de la nation

Errances au pays des incertitudes démocratiques

Publibook

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782342054446
    • Lecture en ligne, avec DRM
      Impression

      Impossible

    • Fichier Mobipocket, avec Marquage en filigrane
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    9.99

Autre version disponible

« Qu'est-ce qu'ils disent, les mots des députés ? Qu'est-ce qu'ils savent que nous ne savons pas ? Ils disent qu'on les a posés là pour qu'ils donnent corps, forme, force, vie et chair à la loi. Qu'ils sont là, justement, pour donner sens à la loi ; mais que le sens en question n'est pas forcément celui que l'on croit – celui que nous ont inculqué les experts, celui auquel nous sommes habitués (résignés ?). Le “sens en question”, ai-je écrit... Non seulement le sens est “en” question ; mais il “est” question ; il est “la” question : comment, partant de nos vils mensonges, nos peurs, nos desiderata, nos mesquineries, comment faire du lien ? Comment faire de l'un ? Bref, comment faire exister la nation ? Tel est l'enjeu, l'objet même du débat ; tel est l'enjeu, l'objet même de la démocratie. Alors, il ne faudra pas s'étonner si les mots des députés nous disent de la démocratie qu'elle est incertitude, inachèvement. Qu'elle est comme une quête, comme une épreuve. Une tentative. Une tentation... » « Paroles, paroles, paroles ! » Et pas n'importe lesquelles, puisqu'il s'agit de celles de députés (années 2002 et 2003), glanées dans le Journal officiel, soit le témoignage à vif du débat démocratique, avec ses ratés, ses surprises, bonnes ou mauvaises... En s'appuyant sur les déclarations de nos « représentants », Denis Mériau sonde la vie politique de l'Hexagone et signe une chronique irrévérencieuse, mariant avec dextérité sérieux et humour discret. Vous ne verrez jamais plus les débats de l'Assemblée de la même manière !
S'identifier pour envoyer des commentaires.