Haute Voltige
  •  
Format
Broché
EAN13
9782070147939
ISBN
978-2-07-014793-9
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Série Noire - Thrillers
Nombre de pages
608
Dimensions
22 x 22 x 4 cm
Poids
747 g
Langue
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

«Combien d'apocalypses peut-on porter en soi ?» Aux abords de Paris, le convoi d'un riche Saoudien file dans la nuit. Survient une attaque sans précédent, digne des plus belles équipes. «Du grand albatros» pour le commandant Suarez et ses hommes de la brigade de répression du banditisme, stupéfaits par l'envergure de l'affaire. De quoi les détourner un temps de leur obsession du Gecko - une légende vivante qui se promène sur les toits de Paris, l'or aux doigts, comme si c'était chez lui, du dôme de l'Institut de France à l'église Saint-Eustache... Derrière l'attaque sanglante, quel cerveau se cache ? Le butin le plus précieux du convoi n'est pourtant ni l'argent ni les diamants. Mais une femme, Ylana, aussi belle qu'égarée. Ranko est un solitaire endurci, à l'incroyable volonté. Mais aussi un homme à vif, atteint par l'histoire de l'ex-Yougoslavie. L'attaque du convoi les réunit. Le destin de Ranko vient irrémédiablement de tourner. Son oncle, Astrakan, scelle ce destin en lui offrant un jeu d'échecs. Le jeu de Svetozar Gligoric, le grand maître qui taillait ses
pièces dans des bouchons de vin. Et lui demande de se battre - à la boxe et aux échecs, pour infiltrer le monde de l'art et dérober ses plus belles œuvres à Enki Bilal, le célèbre artiste. La guerre et l'amour planent comme des vautours. De la police, d'une femme ou du destin, qui est capable de faire chuter Ranko ?
«Combien d'apocalypses peut-on porter en soi ?»
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie Le Cadran Lunaire)
27 mai 2017

HAUTE VOLTIGE

L'attaque d'un convoi saoudien en plein Paris, une brigade de police traquant un cambrioleur charismatique et insaisissable, des malfrats fans d'Enki Bilal, des truands gastronomes et truculents... Dans un "va-et-vient" de personnages ébouriffants, Astier nous livre un thriller vertigineux !!!

Lire la suite

par (Le Pain des Rêves)
14 mars 2017

La galerie de personnages de ce gros roman est importante et imposante. À elle seule, elle laisse imaginer que le roman n'est pas à laisser passer... - Ranko, alias Le Gecko, est un grimpeur de grande classe capable d'escalader les ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Ingrid Astier

Dossiers relatifs