L'anatomie du scénario - nouvelle édition
Format
Broché
EAN13
9782749931739
ISBN
978-2-7499-3173-9
Éditeur
Michel Lafon
Date de publication
Nombre de pages
574
Dimensions
23 x 15 x 3 cm
Poids
585 g
Code dewey
791.43

L'anatomie du scénario - nouvelle édition

Michel Lafon

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Dans L’Anatomie du scénario, John Truby utilise l’image de l’anatomie humaine pour expliquer comment les éléments dramaturgiques s’assemblent afin de constituer une histoire. Par exemple, qu’est-ce qu’un bon TV drama ?
D’abord, il faut choisir « l’arène » où va se dérouler l’histoire. Et bâtir le réseau de personnages autour de solides liens contraires d’attraction/opposition. Puis tisser l’histoire à partir de l’entrelacement des « lignes de désir » des personnages, les unes ne dépassant pas un épisode (la résolution d’un crime dans Les Experts) tandis que les autres courront sur une ou plusieurs saisons. Reste à définir le ou les genres adoptés – soap opera, comédie, thriller, etc. – et à ménager l’« extensibilité » de la série, autrement dit sa capacité à durer ! Mais encore soigner l’originalité du concept, qui peut passer par une combinaison de différents genres ou par le choix d’une localisation géographique et temporelle inédite, comme l’excellente collision du milieu publicitaire et du New York des années 1960 dans la série Mad Men. Pour finir, peaufiner le développement émotionnel du (des) héros !
Dans l’abondance de références romanesques et cinéphiles qui nourrissent le manuel de John Truby, J.K. Rowling côtoie James Joyce, et La Guerre des étoiles suit de près Boulevard du crépuscule. Observées de près, les fameuses sept étapes dégagées par John Truby collent aussi bien à la trajectoire du Parrain de Coppola qu’à la progression des héros de la série Six Feet Under ou au retour d’Ulysse dans l’Odyssée d’Homère.
Concret, documenté, ingénieux et pratique, L’Anatomie du scénario est la bible de tout bon scénariste.

« John Truby, l’as du scénario. »
— Télérama
S'identifier pour envoyer des commentaires.