Le rôle politique de la presse au Brésil, De l'élection à la réélection de Lula
Format
Broché
EAN13
9782915310894
ISBN
978-2-915310-89-4
Éditeur
IHEAL éditions
Date de publication
Collection
CHRYSALIDES
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
250 g
Langue
français

Le rôle politique de la presse au Brésil

De l'élection à la réélection de Lula

IHEAL éditions

Chrysalides

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Ex-ouvrier métallurgiste, leader syndical et fondateur du Parti des Travailleurs - la plus grande formation de gauche d'Amérique latine -, le président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva n'a jamais eu de relations faciles avec la presse de son pays. Cette dernière a en effet appuyé, en grande majorité, le coup d'État qui a mené à la dictature militaire (1964-1985), et mis, depuis le rétablissement de la démocratie, toute son énergie au service des candidats conservateurs. Cela n'a pas empêché finalement Lula de l'emporter en 2002, et d'être réélu en 2006, les deux fois avec un nombre record de suffrages. Cet ouvrage met l'accent sur le rôle d'acteur politique que joue la presse au Brésil, avec ses intérêts propres, y compris économiques, même lorsqu'ils sont dissimulés sous le manteau des grands principes démocratiques (« l'indépendance du quatrième pouvoir », « l'intérêt public », etc.). Publiant des témoignages inédits provenant des coulisses du gouvernement et des rédactions, Giancarlo Summa montre comment un leader charismatique, qui gouverne au nom des intérêts matériels et symboliques de la majorité défavorisée de la population, parvient à rompre le blocus des médias traditionnels. Le choix du président d'une communication directe (meetings, messages télévisés, Internet, recours à la presse locale et aux radios communautaires, etc.) lui a permis assurément de contourner le monopole médiatique des grands groupes commerciaux. Cependant Lula a renoncé à mettre sur pied une véritable politique de communication susceptible de remettre en question les intérêts structurels de ces grandes compagnies et de favoriser la création de médias alternatifs d'importance. Tels sont les constats formulés par un auteur qui, outre ses sources personnelles, s'appuie sur une documentation historique et statistique considérable.
S'identifier pour envoyer des commentaires.