Altamont 69 / les Rolling Stones, les Hells Angels et la fin d'un rêve
1 autre image
  •  
Format
Broché
EAN13
9782743639952
ISBN
978-2-7436-3995-2
Éditeur
Rivages
Date de publication
Nombre de pages
355
Dimensions
23 x 15 x 2 cm
Poids
460 g

Altamont 69 / les Rolling Stones, les Hells Angels et la fin d'un rêve

Rivages

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Le 6 décembre 1969, un grand festival gratuit réunit, devant une foule immense, Santana, Jefferson Airplaine, les Flying Burrito Brothers, Crosby, Stills, Nash and Young, Grateful Dead (qui finalement ne jouera pas) et les Rolling Stones, sur le circuit automobile d’Altamont, non loin de San Francisco. Mais très vite, ce qui devait être la réponse de la Côte Ouest aux « trois jours de paix, de musique et d’amour » du festival de Woodstock , tourne au cauchemar.  Une horde de Hells Angels brutaux et défoncés, assurant la sécurité du show, envahissent la scène, rossent plusieurs musiciens et font régner une terreur qui s’achèvera dans la soirée par le meurtre d’un spectateur, alors que Mick Jagger et ses hommes plaquaient les derniers accords de « Under My Thumb ». Un documentaire de 1970, «Gimme Shelter», évoque ces événements à chaud. Ce livre de Joel Selvin est d’une autre nature, et apporte aujourd’hui des éléments inédits et de nouveaux éclairages sur cette Bérézina. A partir de plus d’une centaine de témoignages (musiciens, Hells Angels, policiers, roadies, secouristes, familles des victimes et du tueur...), le journaliste vétéran du «San» «Francisco Chronicle» retrace en détail, et parfois avec les accents d’un véritable document « true crime », les nombreux étapes d’un drame qui allait rester comme un des jours les plus noirs de toute l’histoire du rock, détaille les rouages d’une tragédie américaine qui allait faire définitivement faire basculer les sixties «peace & love» dans une nouvelle ère, plus dure, plus sombre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

16 septembre 2017

Ça ne pouvait arriver qu'aux Stones

C'est l'histoire d'un festival qui tourne au désastre, d'une fête musicale éclaboussée de sang. Le concert gratuit des Rolling Stones à Altamont, près de San Francisco, le 6 décembre 1969, se voulait un autre Woodstock, quatre mois après celui de ...

Lire la suite