Hobbes, Spinoza ou les politiques de la Parole, Critique de la sécularisation et usages de l'histoire sainte à l'âge classique
Format
Broché
EAN13
9782847881752
ISBN
978-2-84788-175-2
Éditeur
ENS Lyon
Date de publication
Collection
La croisée des chemins
Nombre de pages
200
Dimensions
14 x 14 x 1 cm
Poids
255 g
Langue
français
Code dewey
190.903

Hobbes, Spinoza ou les politiques de la Parole

Critique de la sécularisation et usages de l'histoire sainte à l'âge classique

Dirigé par

Préface de

ENS Lyon

La croisée des chemins

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Qu'entendre par modernité ? Résulte-t-elle d'une transposition des schèmes théologiques et des dispositifs théologico-politiques propres au christianisme médiéval, ou bien s'est-elle affirmée contre son propre passé théologique, en rupture avec les formes héritées du passé ? Et comment situer, dans ce processus, les philosophies de Hobbes et de Spinoza, comprises tantôt comme héritières des théologies de la toute-puissance divine, de l'augustinisme ou de la Réforme, tantôt comme inaugurant les Lumières radicales qui se sont par la suite diffusées dans toute l'Europe jusqu'à culminer à la fin du 18e siècle?

À côté des nombreux travaux consacrés à l'herméneutique biblique chez Spinoza et chez Hobbes, ou à la question du théologico-politique et de la naissance des institutions politiques modernes, cet ouvrage veut montrer comment, à partir d'une interprétation nouvelle de l'ancien - l'Écriture sainte -, quelque chose d'inédit a été produit dans la pensée des institutions politiques, du droit, du corps politique et de la multitude. C'est paradoxalement en interprétant à nouveaux frais l'Écriture que la politique peut devenir, chez Hobbes, une création humaine ou, chez Spinoza, une oeuvre humaine dont la rationalité peut être pensée à différents degrés; ce qui revient à penser comment la modernité est aussi issue d'une politique de la Parole.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Paolo Cristofolini