www.leslibraires.fr
Bécon-les-Bruyères
Format
Broché
Éditeur
République des Lettres
Date de publication
Collection
Folio 2 €
Langue
français
Langue d'origine
français

Bécon-les-Bruyères

République des Lettres

Folio 2 €

Offres

  • AideEAN13 : 9782072723049
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    1.99

  • AideEAN13 : 9782072723056
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    1.99

  • AideEAN13 : 9782824905556
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    4.99

Autre version disponible

Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Emmanuel Bove. À l'automne
1926, Emmanuel Bove est un jeune écrivain en vogue et la critique le compare
déjà à Marcel Proust. Son éditeur lui passe commande d'un récit de voyage pour
sa collection " _Portraits de France_ ". Alors que François Mauriac se penche
sur Bordeaux, Edmond Jaloux sur Marseille et Paul Morand sur Toulon, Emmanuel
Bove décide pour sa part de s'installer pendant un hiver dans une petite ville
de la banlieue parisienne qui "existe à peine", Bécon-les-Bruyères. Là, il
observe minutieusement son nouvel habitat et décrit sur une centaine de pages
— non sans une certaine ironie et beaucoup de poésie — le moindre détail de la
vie de Bécon-les-Bruyères, à commencer par sa gare qui dessert jusqu'à
Courbevoie et Asnières. Il ne voyagera pas plus loin, mais son récit composé
d'une suite d'instantanés du désenchantement et de la banalité quotidienne
deviendra un petit chef-d'oeuvre d'un nouveau genre littéraire, la fiction
documentaire, en même temps qu'un archétype de tous les récits de no man's
land. Ici une boîte aux lettres abandonnée, là un kiosque à journaux fermé ou
une tombe d'un cimetière de chiens. Peter Handke (Prix Nobel de littérature
2019) ne s'y trompera pas, affirmant: " _Bécon-les-Bruyères_ est pour moi le
plus grand de tous les textes de Bove. Un texte qu'on doit absolument lire. Il
décrit une banlieue mythique et, en même temps, son écriture est absolument
modeste. C'est la banlieue absolue".
S'identifier pour envoyer des commentaires.