Laëtitia ou La fin des hommes
Format
Poche
EAN13
9782757868508
ISBN
978-2-7578-6850-8
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
POINTS (4639)
Nombre de pages
456
Dimensions
17 x 10 x 2 cm
Poids
237 g

Laëtitia ou La fin des hommes

Points

Points

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Livres en Nord
    8.20

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    French édition -Légères marques de lecture et/ou de stockage mais du reste en très bon état. Expédition soignée sous blister dans une enveloppe a bulles.
    Format
    18x11x2cm Broché Ils s'étaient connus en 1944, à leur sortie de l'ombre. L'un, paysan communiste autodidacte d'esprit missionnaire, s'engageait dans le militantisme syndical et politique, l'autre, étudiant frustré de sa course aux diplômes, s'élançait dans le journalisme de témoignage comme correspondant de guerre. Durant 40 ans, ils se retrouvèrent ainsi aux quatre coins du monde, le premier à la pointe des hautes affaires de l'agro-alimentaire, le second à l'avant-scène du grand reportage. Et, fidèles à leurs origines, ils revenaient se replonger ensemble, avec délices, dans la fraîcheur intacte de leur première rencontre. Mais brutalement, à la sortie d'un hiver, -cinq autres déjà-, sonna l'heure de la dernière. Et le paysan dit à l'étudiant: Si les médecins ne se sont pas trompés, qui m'accordent de six mois à un an de vie, je viendrai chez toi, dans les Pyrénées, en mai, et nous finirons de parler tous les deux, sur ta terrasse, face aux sommets. Neuf jours après, hélas, il s'en allait. Alors, surmontant sa peine et ses scrupules et avec l'appui de témoins de tous bords, humbles ou grands, l'étudiant s'est décidé à combler ce mou de conversation. Car il connaissait le désir profond du Gavroche de Noé, qui avait relevé l'extravagant défi de jouer au milliardaire rouge: Je compte sur toi pour que l'on sache, un jour, qui j'étais vraiment. La révélation, dans toute la rigueur de l'amitié, est bouleversante.
    6.00(Occasion)

Laëtitia Perrais avait 18 ans et la vie devant elle. Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, elle a été enlevée. Puis tuée. Par la vague d'émotion sans précédent qu'il a soulevée, ce fait divers est devenu une affaire d'État. À travers cette enquête de vie, Ivan Jablonka rend Laëtitia à elle-même. À sa liberté et à sa dignité. Ivan Jablonka est historien et écrivain. Il a publié au Seuil, dans « La Librairie du XXIe siècle », Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus (2012) et L'histoire est une littérature contemporaine (2014). « Un livre poignant, à la mesure de la destinée de cette jeune fille. » Les Inrockuptibles « Un récit historique et citoyen. Et un grand livre. » L'Express « Un thriller à couper le souffle. » Grazia
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

« Lætitia Perrais a été enlevée dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011. C'était une serveuse de dix-huit ans domiciliée à Pornic, en Loire-Atlantique. Elle menait une vie sans histoire dans la famille d'accueil où elle avait été ...

Lire la suite

par (Librairie La Grande Ourse)
29 septembre 2017

Une magnifique déclaration d'amour à Laëtitia.

Sur le décombres d'un "fait divers" tragique l'assassinat dans des conditions particulièrement horribles de la jeune Laëtitia Perrais, en 2011, près de Nantes, Yvon Jablonka bâtit un livre magistral. Enquête sociologique, mise ne perspective historique, regard d'homme sur les violences ...

Lire la suite