Les vies de papier
Format
Poche
EAN13
9782264069962
ISBN
978-2-264-06996-2
Éditeur
10-18
Date de publication
Collection
Littérature Étrangère (5269)
Nombre de pages
355
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
200 g
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Aaliya Saleh, 72 ans, les cheveux bleus, a toujours refusé les carcans imposés par la société libanaise. Cette femme irrévérencieuse et un brin obsessionnelle traduit en arabe les œuvres de ses romanciers préférés : Kafka, Pessoa ou Nabokov. À la fois refuge et « plaisir aveugle », la littérature est l'air qu'elle respire. Cheminant dans les rues, Aaliya se souvient ; de l'odeur de sa librairie, des conversations avec son amie Hannah, de ses lectures à la lueur de la bougie tandis que la guerre faisait rage, de la ville en feu, de l'imprévisibilité de Beyrouth.

Lauréat du Prix Femina étranger 2016, Rabih Alameddine signe un roman éblouissant et une véritable déclaration d'amour à la littérature.

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Nicolas Richard
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie Coiffard)
27 avril 2018

Conseillé par Stéphanie

Aaliya, beyrouthine de 72 ans a été répudiée et n'a jamais eu d'enfant. Le lecteur la découvre dans son petit appartement alors qu'elle vient de rater sa teinture : ses cheveux sont vraiment très bleus! Cela n'enlèvera rien à son ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Rabih Alameddine
Plus d'informations sur Nicolas Richard