L'Année du rugby 2017 N45
Format
Relié
EAN13
9782702162835
ISBN
978-2-7021-6283-5
Éditeur
Calmann-Lévy
Date de publication
Collection
L'Equipe
Nombre de pages
120
Dimensions
27 x 22 x 1 cm
Poids
870 g
Langue
français

L'Année du rugby 2017 N45

De

Calmann-Lévy

L'Equipe

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


L’année du rugby 2017
Les plus beaux matches de la saison 2016-2017, le portrait des plus grands joueurs, les photos les plus étonnantes et tous les résultats de l’année du rugby racontés par L’Équipe.
 
DES BLEUS DE TOUTES LES COULEURS
Après avoir frôlé l’exploit à l’automne contre les Australiens (23-25) puis les All Blacks (19-24), l’équipe de Guy Novès décroche la troisième place du Tournoi des Six Nations, sa meilleure performance dans la compétition depuis 2011. Le match contre le pays de Galles entre même dans l’histoire  : vingt minutes de temps additionnel, des mêlées et des pénalités qui s’enchaînent, avant l’essai victorieux (20-18) de Damien Chouly. Hélas, la tournée de juin en Afrique du Sud marque un nouveau recul pour le capitaine Guilhem Guirado et ses hommes, malgré l’arrivée ou la confirmation de nouveaux talents (Baptiste Serin, Jefferson Poirot, Damian Penaud…).
 
EUROPE  : CLERMONT EN FINALE
Clermont va-t-il enfin connaître le triomphe en Coupe d’Europe  ? Après avoir battu son vieil ennemi toulonnais en quarts de finale (29-9), l’ASM sort les Irlandais du Leinster (27-22) en demies grâce à deux drops inoubliables de Camille Lopez. Mais la finale continentale, la troisième des Auvergnats en quatre ans après celles de 2013 et 2015, les voit tomber à Édimbourg (17-28) contre les Saracens, tenants du titre. Un essai superbe de Rémi Lamerat fait perdurer l’espoir, mais les Anglais d’Owen Farrell, l’ouvreur international dont le talent rappelle tant Jonny Wilkinson, développent un niveau de jeu rarement croisé en club dans l’hémisphère Nord.  
 
TOP 14  : CLERMONT ENFIN SACRÉ
La Rochelle domine la phase régulière grâce à un pack magnifique où règnent Uini Atonio et Kevin Gourdon. Mais Toulon, au terme d’une saison compliquée durant laquelle les entraîneurs se succèdent, fait parler son expérience en demi-finales (18-15). Le dernier match de la saison réunit au Stade de France le RCT et Clermont, qui s’est défait du Racing  92 (35-31). Les Auvergnats surmontent leur malédiction des finales et l’emportent après avoir tremblé jusqu’à la dernière seconde. La joie n’en est que plus intense pour Aurélien Rougerie, Morgan Parra et les leurs, fiers de pouvoir brandir le deuxième bouclier de Brennus du club après celui de 2010.
S'identifier pour envoyer des commentaires.