www.leslibraires.fr
Charles Mérieux, L'homme qui voulait vacciner tous les enfants du monde
Éditeur
Editions du Rocher
Langue
français

Charles Mérieux

L'homme qui voulait vacciner tous les enfants du monde

Editions du Rocher

Offres

  • AideEAN13 : 9782268096759
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    14.99

  • AideEAN13 : 9782268092317
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    14.99

Autre version disponible

Charles Mérieux (1907-2001), grand et élégant jeune homme dilettante,passionné
de voitures, décide de changer de cap et d'affronter les piresennemis de
l'humanité : les virus. Fièvre aphteuse, rage, méningite,polio, tuberculose,
coqueluche, tétanos, sida et Ebola seront ses champsde bataille.

Dans cet ouvrage, l'auteur nous dresse le portrait d'unhumaniste, d'un
visionnaire, d'un entrepreneur, inlassablevoyageur, tout en peignant le
tableau de la santé publique -humaine et vétérinaire - au siècle dernier. Il
met également leprojecteur sur l'aube de la vaccination, sur le chemin
tortueuxdes découvertes de Mérieux et sur les sauvetages improbablesde
millions d'hommes, de femmes et d'enfants qui ont échappé à unemort
programmée.

Le rêve du « Docteur » : vacciner tous les enfants du monde.

** _Marc Francioli_** _est journaliste honoraire. Il a commencé sacarrière à_
L'Écho la Liberté _à Lyon, avant de rejoindre puis d'assumer larédaction en
chef du_ Dauphiné libéré _. Il a cofondé, au côtéd'Henri Amouroux,_ Le Journal
quotidien Rhône-Alpes _etété directeur au quotidien_ Le Parisien _.
Dansl'audiovisuel, il a été rédacteur en chef de France 3 Paris-Île deFrance
et a terminé sa carrière comme médiateur de France 3 pourl'information. Membre
de la Société des Gens de Lettres, il a écrit_ JacquesSoustelle, l'ami qui a
défié De Gaulle _aux éditions du Rocher(2015)._
S'identifier pour envoyer des commentaires.