www.leslibraires.fr
Sociologie du changement. dans les entreprises et
Format
Poche
EAN13
9782757816646
ISBN
978-2-7578-1664-6
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
Points Essais (POIN000634)
Nombre de pages
384
Dimensions
17 x 10 x 1 cm
Poids
218 g
Langue
français
Code dewey
302.35

Sociologie du changement. dans les entreprises et

De

Points

Points Essais

Indisponible
¿ Le discours dominant sur le changement valorise (ou stigmatise) le changement par les contraintes et la domination. Ce livre montre que les individus, à l¿intérieur d¿une organisation, ne sont jamais passifs ; mêmes contraints par le management, ils ne sont pas de simples objets dominés, mais restent des acteurs sans l¿implication desquels les changements ne peuvent tout simplement pas avoir lieu.La première partie, consacrée aux grands courants de la sociologie du changement, privilégie une sociologie de l¿action fondée sur l¿interaction entre contraintes et autonomie. La deuxième dresse l¿état de nos savoirs sur le rôle des déterminants du changement (les contraintes socio-économiques et techniques, les institutions, les acteurs). La troisième partie décrit les mutations en cours et tire les conclusions pratiques quant à la conduite du changement.
¿ Sociologue, docteur d¿État, et directeur honoraire de recherches au CNRS, Philippe Bernoux est le fondateur du GLYSI (Groupe lyonnais de sociologie industrielle, devenu le MODYS) qu¿il a dirigé pendant douze ans. Il a enseigné dans une école d¿ingénieurs (INSA de Lyon), à l¿université, dans des centres de formation continue (CNAM-IESTO) et dans de nombreuses entreprises. Il travaille actuellement sur le changement dans les entreprises et en particulier sur le phénomène des fusions acquisitions.
¿ ¿ À la fois synthèse didactique des connaissances sur le sujet et essai pertinent pour le débat public.¿ Par l¿auteur de deux classiques et best-sellers du genre : Sociologie des organisations (6e éd., 2009) et Sociologie des entreprises (3e éd., 2009).¿ Une question clé du débat social contemporain : les salariés sont-ils les victimes passives des mutations économiques ou des acteurs incontournables ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.