www.leslibraires.fr
Sartre. Une écriture critique, une écriture critique
Format
Broché
EAN13
9782757401217
ISBN
978-2-7574-0121-7
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Littératures
Nombre de pages
244
Dimensions
24 x 16 x 3,3 cm
Poids
393 g
Langue
français
Code dewey
848.914

Sartre. Une écriture critique

une écriture critique

De

Presses Universitaires du Septentrion

Littératures

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Réunion d'études parues de 1983 à 2005, ce livre veut rendre à Sartre la place
qui lui revient dans la critique littéraire du XX° siècle. Une place
paradoxale. Il renia l’héritage de Taine et Lanson, mais ne fut pas toujours
contre Sainte-Beuve. Il s’appuya sur des sciences humaines comme la
psychanalyse ou le marxisme, mais au prix de leur détournement. Sartre a
publié au début de sa carrière des articles de « vraie » critique commandés
par des revues littéraires aussi prestigieuses que La NRF. Ils offrent, entre
autres aperçus, une poétique complète du roman nouveau, bien avant les
manifestes du Nouveau Roman. On y trouve un éreintement programmé de Mauriac,
un compte rendu ambigu de L’Etranger de Camus, une complice référence à l’ami
Paul Nizan. Dans les écrits intimes de la même période (lettres et carnets),
on voit aussi à quel point Sartre fut un lecteur insatiable. Dans Qu’est-ce
que la littérature? il analysera en philosophe cet acte de lecture,
préfigurant l’esthétique de la réception d’après 1970. Les manuscrits des Mots
témoignent de la culture de leur auteur, et de la lutte qu’il mena pour ne pas
se laisser aliéner par cet héritage livresque, obstacle au monde réel. A
propos des autres ou de lui-même, Sartre s’est toujours demandé: comment
devient-on écrivain au lieu de rêver d’être un « chef »? Son rapport à De
Gaulle donne un début de réponse, dans des textes où la critique tourne à la
polémique politique, composante incontournable de l’œuvre après la guerre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jacques Deguy