www.leslibraires.fr
Le miroir et le crâne, Parcours initiatique du Bwete Misoko (Gabon)
Format
Broché
Éditeur
Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Date de publication
Collection
Chemins de l’ethnologie
Langue
français

Le miroir et le crâne

Parcours initiatique du Bwete Misoko (Gabon)

Éditions de la Maison des sciences de l’homme

Chemins de l’ethnologie

Offres

  • Aide EAN13 : 9782735118427
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    14.99
La scène se passe au cœur d'une nuit gabonaise. Au corps de garde, un homme
est assis devant un miroir qu'il scrute, les yeux fixes. Il prend la parole et
raconte des scènes étranges, apparitions fantastiques ou sombres histoires de
famille. Il les raconte à d'autres hommes qui l'écoutent avec attention,
massés autour de lui. Il s'agit là d'une initiation au Bwete Misoko, rituel
masculin originaire du Gabon central mais aujourd'hui répandu dans la majorité
du pays. Ce livre en retrace le parcours initiatique complexe : depuis les
rites de passage centrés autour de l'absorption de la plante hallucinogène
eboga à des fins visionnaires et thérapeutiques, jusqu'à la dernière étape
rituelle au terme de laquelle l'impétrant pourra à son tour initier des
novices et exercer le métier de devin-guérisseur. À partir d'une approche
pragmatiste centrée sur la logique interactionnelle du rituel, l'auteur montre
comment le Bwete Misoko permet de mettre en scène l'ordre des relations
sociales en les rejouant dans le miroir initiatique. L'initiation instaure en
effet un autre type de rapport à soi et à autrui par le biais d'une série de
pièges qui opèrent une recomposition de la relation aux sorciers, aux femmes
et aux ancêtres. En déplaçant ainsi le regard des structures symboliques vers
les dynamiques d'interaction, ce livre invite à un renouvellement théorique de
l'anthropologie du rituel : le rituel est moins une affaire de croyance et de
symboles que de contextes et de relations ; et son efficacité propre repose
moins sur la métaphore que sur l'ironie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.