Kitāb al-Aġḏiya (Le livre des aliments)
Format
Relié
Éditeur
Presses de l’Ifpo
Date de publication
Collection
Études arabes, médiévales et modernes
Langue
français

Kitāb al-Aġḏiya (Le livre des aliments)

Presses de l’Ifpo

Études arabes, médiévales et modernes

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782351594766
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

Le traité d'Ibn Ḫalṣūn (XIIIe siècle, écrivain et médecin originaire d'Andalousie) est un témoin d'une préoccupation très présente chez les médecins arabes : permettre à l'homme d'accéder au développement harmonieux de son être physique et mental. Le projet de l'auteur est vaste : il s'agit d'abord d'étudier l'être humain lui-même dans son organisation et ses fonctions vitales, puis de le regarder vivre dans son milieu naturel, c'est-à-dire la société, pour enfin formuler, de manière concrète, précise et pratique, des prescriptions applicables dans la vie de tous les jours. Celles-ci portent sur l'hygiène de toutes les parties du corps, du système pileux à la peau en passant par les intestins et les testicules. Sont également édictés des préceptes concernant nos activités quotidiennes (sommeil, bain, coït). Mais, à y regarder de plus près, c'est bel et bien l'alimentation qui joue un rôle fondamental dans la théorie d'Ibn Ḫalṣūn, qui fait sienne le précepte d'Hippocrate : « Que ta nourriture te soit médecine... ». Elle pose comme principe que les hommes doivent se nourrir en tenant compte de leur tempérament, du climat, des saisons et des accidents qui peuvent affecter leur santé. La cinquième partie du traité, où sont passés en revue tous les aliments de l'époque en Espagne musulmane, nous donne de surcroît des informations historiques précieuses. Légumes, fruits, céréales, condiments et épices : tout cela contribue à enrichir notre représentation de la culture islamique occidentale. L'édition critique annotée de Suzanne Gigandet propose le texte arabe et sa traduction française.
S'identifier pour envoyer des commentaires.