Le maître du secret / Alexandre de Marenches, légende des services secrets français
Format
Broché
EAN13
9791021031296
ISBN
979-1-02-103129-6
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Nombre de pages
324
Dimensions
22 x 15 x 3 cm
Poids
540 g

Le maître du secret / Alexandre de Marenches, légende des services secrets français

Tallandier

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Privat
    20.90

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    French édition. Le livre présente des marques d'usures, plis, traces de stockage et/ou de lecture sur la couverture et/ou les pourtours mais reste en très bon état d'ensemble. Expédition soignée depuis la France.
    Format
    21x14x4cm Broché Chaque maison cache un secret, les murs ont des oreilles mais la bouche cousue. Il faut poser longtemps la joue contre leur sein, comme un docteur fiévreux, pour les entendre respirer. A Dun-le-Palestel, dans la Creuse, la maison de famille du narrateur en a si gros sur le c?ur et tant à dire qu'on va la confesser, pièce après pièce, l'écouter se raconter, souvenirs dérangés, vérités arrangées, les choses et les gens tels qu'ils furent, les échos et les ombres qu'il en reste. Elle finira bien par lâcher cequ'elle sait. Elle sait l'histoire d'un père qui, lui, avait choisi de se taire.
    12.90(Occasion)

Autre version disponible

De tous les chefs du service de renseignement extérieur français depuis la guerre, Alexandre de Marenches (1921-1995) est celui qui est resté le plus longtemps en place. Il est aussi celui qui a porté le plus de secrets d'État, celui qui a eu les relations les plus étroites avec les responsables de l'exécutif, celui qui a noué les liens les plus forts avec les dirigeants étrangers. Grâce à lui, les services secrets français sont devenus sous Pompidou et Giscard un outil redoutable, constamment à la pointe de la guerre froide.

Volontiers intrigant, ce grand seigneur fastueux avait le goût du risque et la manie du secret (même s'il était largement fabulateur sur son propre passé !). On pensait jusqu'à présent qu'il s'était mis à table une fois pour toutes dans le formidable best-seller qu'il avait écrit en 1986 avec Christine Ockrent. Mais c'était mal le connaître.

La spectaculaire découverte par Jean-Christophe Notin de plus de 50 années de carnets intimes et d'une masse de documents confidentiels accumulés à l'insu de tout le monde bouleverse toutes les certitudes. L'homme y apparaît dans sa vérité, loin des images qu'il a lui-même fabriquées.

De l'anticommunisme obsessionnel au renversement du shah d'Iran, des interventions en Afrique aux opérations clandestines dans le Pacifique pour protéger les essais nucléaires français, ce livre abonde en révélations et en scoops. Il revisite et enrichit un long chapitre de l'histoire de la Ve République et dresse de l'un des maîtres espions de notre époque un portrait absolument inédit.

Un document capital.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

15 avril 2018

Histoire, roman et cinéma !

Quasiment un roman d'espionnage. Remarquablement écrit. Avec le frisson d'archives secrètes découvertes par l'auteur dans la cave d'une maison. Je croyais que ça n'existait que dans les films !

Lire la suite