Publier la bande dessinée, les éditeurs franco-belges et l'album, 1950-1990
Format
Broché
EAN13
9791091281904
ISBN
979-10-91281-90-4
Éditeur
Presses de l'ENSSIB
Date de publication
Collection
Papiers
Nombre de pages
424
Dimensions
14 x 6 cm
Poids
669 g
Langue
français

Publier la bande dessinée

les éditeurs franco-belges et l'album, 1950-1990

Presses de l'ENSSIB

Papiers

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


La bande dessinée, qui a longtemps pâti de son image de « mauvais genre », est désormais pleinement reconnue comme une pratique culturelle légitime. Ce statut de « neuvième art », singulier à l'espace franco-belge, est étroitement lié à une autre exception: le poids du livre dans la publication de la bande dessinée.

Ce livre montre comment la bande dessinée passe, en quelques décennies, d'une forme quasi exclusivement vouée aux pages des périodiques à l'un des secteurs les plus dynamiques de l'édition franco-belge. Entre la loi de 1949 sur les publications destinées à la jeunesse et le « printemps des éditeurs » quarante ans plus tard, c'est un marché qui se structure, avec ses imprimeurs qui s'improvisent éditeurs, et ses éditeurs qui s'emparent d'un secteur porteur.

En se fondant sur une connaissance intime des évolutions esthétiques de la bande dessinée et un dépouillement approfondi des archives d'éditeurs, l'auteur retrace l'apparition du standard éditorial de l'album franco-belge (le « 48 CC ») et étudie comment cette forme de publication affecte les manières de créer, de transmettre et de recevoir la bande dessinée.

Sylvain Lesage est agrégé d'histoire et maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Lille. Ce volume constitue le premier volet de la publication de sa thèse L'Effet codex: quand la bande dessinée gagne le livre. L'album de bande dessinée en France de 1950 à 1990; un second ouvrage plus centré sur le formalisme et la poétique est prévu aux Presses universitaires François-Rabelais (PUFR).
S'identifier pour envoyer des commentaires.