www.leslibraires.fr

À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages en stock (points verts).

Harold Cummings prend la tangente
Format
Broché
EAN13
9782714457707
ISBN
978-2-7144-5770-7
Éditeur
Belfond
Date de publication
Collection
ROMAN
Nombre de pages
272
Dimensions
22,5 x 13,8 x 2,2 cm
Poids
360 g
Langue
français

Harold Cummings prend la tangente

De

Belfond

Roman

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Le Iain McEwan sud-africain frappe encore. À soixante ans, Harold Cummings cultive l'ennui comme d'autres les hortensias. Et un jour : tatouage coquin, bagarres violentes, démêlés avec un maquereau... Lancé sur l'autoroute de la rébellion, Harold retrouvera-t-il le chemin vers son canapé ? Drôle, savoureux et rock'n'roll, un morceau de bravoure et de style, hautement délectable.
Midwest américain, de nos jours. Harold Cummings a toujours mené une vie rangée, carrée, sans excès ni frissons. Une femme agréable. Deux enfants. Une maison de banlieue. Un chien. Une retraite bien méritée. Mais depuis l'enterrement d'un ami de fac, emporté à soixante ans, quelque chose le hante, lui noue l'estomac, lui torture les méninges : c'est ça, la vie ? Rien d'autre ? Voilà donc la récompense pour être toujours resté du bon côté du chemin ? Une femme qui ne frétille plus pour rien ; des enfants qui se comportent comme des étrangers ; des soirées animées par le programme télé ? Et la faucheuse qui nous happe à peine la retraite commencée ? Sans blague ! La prise de conscience est aussi soudaine que ravageuse. Harold veut vivre ! Gonflé à bloc, le jeune retraité se lance sur les routes du grand frisson. Osera, osera pas ? Descendre des whiskies secs dans les bars malfamés ; rafler les lunettes et le téléphone d'un inconnu ; se faire tatouer " Millie " sur la fesse gauche ; inviter une prostituée à dîner... Au risque de tout perdre, de voir sa vie dérailler dans les grandes largeurs, Harold envoie tout balader et se découvre un don pour l'aventure qu'il ne soupçonnait pas. Pourra-t-il jamais retrouver ses pantoufles ? L'histoire nous le dira, peut-être...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Steven Boykey Sidley