À la ligne, Feuillets d'usine
Format
Broché
EAN13
9782710389668
ISBN
978-2-7103-8966-8
Éditeur
La Table Ronde
Date de publication
Collection
Vermillon
Nombre de pages
272
Dimensions
21 x 20 x 1 cm
Poids
280 g
Langue
français

À la ligne

Feuillets d'usine

De

La Table Ronde

Vermillon

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

À la ligne est le premier roman de Joseph Ponthus. C’est l’histoire d’un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps. Ce qui le sauve, c’est qu’il a eu une autre vie. Il connaît les auteurs latins, il a vibré avec Dumas, il sait les poèmes d’Apollinaire et les chansons de Trenet. C’est sa victoire provisoire contre tout ce qui fait mal, tout ce qui aliène. Et, en allant à la ligne, on trouvera dans les blancs du texte la femme aimée, le bonheur dominical, le chien Pok Pok, l’odeur de la mer.
Par la magie d’une écriture tour à tour distanciée, coléreuse, drôle, fraternelle, la vie ouvrière devient une odyssée où Ulysse combat des carcasses de bœufs et des tonnes de bulots comme autant de cyclopes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie La Buissonnière)
20 avril 2019

Beau travail !

Avec un choix stylistique osé, assumé et formidablement mené, avec de pertinents et joyeux renvois à la ligne, Joseph Ponthus souligne et surligne, met en relief et remet entre les lignes sa vie d'ouvrier de l'industrie agroalimentaire, accroché et suspendu ...

Lire la suite

par (Librairie Calligrammes)
19 avril 2019

Un sacré bon bouquin !!!

Attention, voilà un sacré bon bouquin ! Epopée ouvrière d'un Ulysse du prolétariat pleine d'émotion et de fureur, d'humour et de colère, un gars qui a la rage et qui respire l'amour, un gus qui manie aussi bien les bulots ...

Lire la suite

par (Librairie Mots et Images)
11 avril 2019

Il écrit comme il travaille A la chaine, A la ligne, A l'usine. Le personnage se débat dans l'univers des petits boulots de la précarité. une histoire qui vous plongera dans la réalité du travail, sa difficulté, son âpreté. Alicia, ...

Lire la suite

par (Librairie La Grande Ourse)
30 mars 2019

Du sang , de la sueur et des larmes

Lorsque Joseph s'installe en Bretagne, force est de constater que les postes d'éducateur spécialisé ne courent pas les rues. Arrivé au terme de ses droits sociaux, il n'a d'autre choix que d'intégrer l'usine. Ce sera d'abord l'usine de crevettes , ...

Lire la suite

par (Librairie Arcanes)
22 mars 2019

le monde merveilleux de l'intérim

"A la ligne" est un premier roman comme on adore en découvrir : porteur d'un regard neuf sur le formalisme littéraire, sur la société dans laquelle il vit, sur notre rapport au travail, sur l'amour...

Lire la suite

par (Librairie M'Lire)
22 mars 2019

A la ligne joseph ponthus

D’une forme très original, ce roman nous plonge dans le quotidien d’un ouvrier dans une usine de poissons et dans un abattoir porcin premier roman magistral Delphine Bouillo

Lire la suite

par (Le Pain des Rêves)
7 mars 2019

C’est comme un cri jeté pour raconter la vie quotidienne à l’usine, le travail pénible, ce à quoi l’ouvrier occupe son esprit. Joseph Ponthus est tombé amoureux d’une fille de l’île de Houat. Il avait fait des études supérieures de ...

Lire la suite

par (Nouvelle librairie Sétoise)
28 février 2019

énorme coup de cœur

Le quotidien d'un ouvrier intérimaire. Un magnifique récit qui rend hommage à la vie et à l'amour. Un énorme coup de cœur.

Lire la suite

par (Fontaine Victor Hugo)
27 février 2019

Atypique, actuel, addictif

A la ligne est une plongée vertigineuse dans un quotidien effarant, celui du travail à l'usine. Joseph Ponthus raconte son immersion au fil de ses missions d'intérim. Il nous raconte la fatigue, l'immense fatigue, la douleur, le temps qui ne ...

Lire la suite

par (Librairie Grangier)
27 février 2019

Par amour, l'auteur quitte la région parisienne et son travail d'éducateur pour la Bretagne et l'intérim en usine. Le récit d'un quotidien difficile, souffrance du corps et aliénation de l'esprit. Mais aussi des bulles d'amour, de solidarité, de littérature et ...

Lire la suite

par (Librairie Coiffard)
27 février 2019

Conseillé par Lyonel

La littérature comme ligne d’horizon, voilà le geste fou de Joseph Ponthus. Formellement, ce premier livre en forme de bateau ivre fourmille de constellations poétiques. Mais on aurait tort de ne voir l’originalité de ce texte que par sa structure ...

Lire la suite

par (L'Autre Monde)
16 février 2019

Sortez des sentiers battus !

Comment raconter un quotidien d'intérimaire à la chaîne ? En nous offrant la plus belle surprise littéraire de cette rentrée de janvier ! un texte en vers, mais pop, rock, philosophique, social... Un ovni à découvrir et dévorer. La justesse ...

Lire la suite

par (Librairie Dialogues)
14 février 2019

Joseph Ponthus quitte la région parisienne où il travaillait comme éducateur spécialisé et vient s’installer dans le Morbihan avec son épouse. À Lorient et dans ses alentours, point d'ouvrage, du moins pas dans son domaine. Dès lors, il s’inscrit dans ...

Lire la suite

par (Fontaine Victor Hugo)
13 février 2019

Un premier roman étonnant aussi bien dans la forme: un long poème, que dans le fonds: raconter le quotidien du travail à l'usine, le travail à la chaine qui vous abrutit, vous déshumanise et qui vous empêche de penser. Un ...

Lire la suite

par (Librairie L'Armitière)
13 février 2019

Avec "A la ligne", Joseph Ponthus nous immerge dans le quotidien décalé des intérimaires en usine. La forme est originale car c'est un texte sans ponctuation alors on ne peut que "passer à la ligne" et le propos est mis ...

Lire la suite

par (Librairie La Galerne)
6 février 2019

Une vraie réussite

« L’usine bouleverse mon corps/Mes certitudes/Ce que je croyais savoir du travail et du repos/De la fatigue/De la joie /De l’humanité » Ici, on suit le quotidien d’un ouvrier intérimaire dans le secteur alimentaire: les gestes répétés, la fatigue, le ...

Lire la suite

par (Le Passage Culturel)
26 janvier 2019

Coup de coeur du Passage Culturel

J'ai été bluffé par la pureté des mots choisis par Joseph Ponthus. L'auteur ponctue son récit de références littéraires et musicales qui lui passent par la tête pendant son travail. Un livre aussi original par son fond et par sa ...

Lire la suite

par (Librairie Ravy)
25 janvier 2019

Joseph Ponthus a quitté la région parisienne et son travail d'éducateur spécialisé par amour et se retrouve à Lorient sans emploi. Parce qu'il faut bien "gagner sa vie" il s'inscrit dans une agence d'intérim et se retrouve à travailler en ...

Lire la suite

par (Librairie La Mandragore)
17 janvier 2019

Joseph Ponthus retourne toujours à la ligne, celle de l'usine comme celle de la page. Sur sa chaîne à lui, les histoires, les impressions, les paroles d'ouvriers (et de chansons) s'assemblent... ou se disloquent. Et ça dépote. Fanny

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

24 avril 2019

Joseph n’a pas retrouvé de poste d’éducateur spécialisé depuis qu’il est en Bretagne. Pour survivre, il enchaîne alors les petits contrats pour une boîte d’intérim. D’abord dans une conserverie de poissons puis dans un abattoir. C’est incroyable. Tout le livre ...

Lire la suite

6 février 2019

Il a fait des études et il a rejoint celle qui l’aimait en Bretagne. Avant, il travaillait dans le social. Avant car désormais faute d'emploi dans son secteur et pour gagner de l’argent, il est intérimaire en usine agroalimentaire. Travail ...

Lire la suite

par (Fontaine Kléber)
18 janvier 2019

A la ligne

Après une période de chômage, Joseph Ponthus "embauche" dans une conserverie de poisson et un abattoir breton. Entre crevettes, merlans et abats, c'est de la nécessité d'écrire que se déploie ce soliloque du quotidien prolétaire. Sans interruptions, les vers s'enchaînent ...

Lire la suite

4 janvier 2019

Enchaîné

Dans ces " feuillets d'usine", Joseph Ponthus trace le quotidien d'un ouvrier intérimaire qui doit chaque jour affronter la monotonie, la répétition des gestes, les difficultés d'adaptation à la transformation des aliments : les poissons et crustacés, puis la viande. ...

Lire la suite