www.leslibraires.fr
Dictionnaire amoureux de l'Esprit français
Format
Broché
EAN13
9782259263290
ISBN
978-2-259-26329-0
Éditeur
Plon
Date de publication
Collection
Dictionnaire amoureux
Nombre de pages
650
Dimensions
20 x 13 x 3 cm
Poids
730 g
Langue
français

Dictionnaire amoureux de l'Esprit français

De

Illustrations de

Plon

Dictionnaire amoureux

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Arcanes
    25.00

Autre version disponible

Metin Arditi, amoureux comme personne de l’esprit français, examine d’une plume légère et souvent espiègle les diverses formes dans lesquelles s’incarne en France le désir de plaire.
« On ne considère en France que ce qui plaît », dit Molière, « C’est la grande règle, et pour ainsi dire la seule ».
Partant de cet indiscutable constat, l’auteur de ce dictionnaire, lui-même amoureux comme personne de l’esprit français, examine d’une plume légère et souvent espiègle les diverses formes dans lesquelles s’incarne en France le désir de plaire : au fil des siècles se sont développés le goût du beau, bien sûr, mais aussi le principe d’élégance, le sens de l’apparat, le souci de légèreté, l’humour, l’art de la conversation, un attachement historique à la courtoisie, la délicatesse du chant classique « à la française », le penchant pour la théâtralité, l’amour du juste, le goût des barricades, du panache, oui, du panache, et, surtout, une exigence immodérée de liberté. Ce dictionnaire parle de Guitry et de Piaf, de Truffaut et de Colette, mais aussi de Teilhard de Chardin, Pascal, Diderot, Renan, Péguy, les prophètes qui ont nourri les artistes de leur pensée et les ont libérés dans l’exercice de leurs talents.
L’esprit français a aussi ses interdits. Ne jamais être lourd... Ne pas faire le besogneux... Comment plaire, sinon ?
Au fil des pages, ce dictionnaire rappelle que le goût des belles choses a un prix, qu’un tel bonheur ne vient pas sans facture. À défaut, l’esprit français ne serait pas ce qu’il est... Sans vouloir transformer un pays qui, c’est heureux, n’est pas transformable, on pourrait peut-être imaginer, ça et là, quelques mesures aptes à diminuer le montant de l’addition.
À l’heure où chacun s’interroge sur la délicate question de l’identité du pays, ce dictionnaire rappelle combien l’esprit français est un cadeau.
S'identifier pour envoyer des commentaires.